Plébiscitées pour les massages, elles sont aussi des propriétés anti-infectieuses de plus en plus reconnnues. On parle de propriétés antivirales, tonifiantes, relaxantes… Aujourd’hui, de leurs bienfaits thérapeutiques à leurs vertus olfactives, les huiles sont essentielles…
Les huiles essentielles (HE) sont obtenues par distillation à la vapeur d’eau (fleurs, feuilles, écorce, fruits, etc.). La vapeur se charge en essence, puis elle est ramenée à l’état liquide. En fonction de la période de l’année, des variétés ou encore du climat, le rendement de la plante à l’huile essentielle diffère beaucoup. La propriété anti-infectieuse des HE est de loin celle qui est la mieux établie. Chaque huile possède une ou plusieurs actions thérapeutiques spécifiques, en plus de ses propriétés olfactives. Différentes HE peuvent être associées. Et parce qu’elles sont actives et très puissantes, il n’est pas nécessaire d’en utiliser beaucoup. Les HE étant des substances actives et concentrées, leur utilisation réclame donc certaines précautions. Vérifiez pour chaque variété, le mode d’administration de l’HE ainsi que sa posologie.
Usage externe
Parfaites pour assainir et parfumer l’atmosphère d’une maison, les HE peuvent s’utiliser en diffusion: dans un brûle-parfum par évaporation, par exemple. L’huile s’évapore au fur et à mesure et l’arôme pénètre dans l’organisme via la peau et les poumons. On peut également avoir recours à un diffuseur électrique: pour éviter de saturer l’air en molécules aromatiques, utilisez-le de façon intermittente, à raison de 15 minutes toutes les heures, maximum.
Inhalation et massage
En inhalation, les HE sont efficaces dans les cas de bronchite, sinusite, rhume… Version massage ou friction, elles doivent être diluées dans une huile végétale (amande douce par exemple). 
———————————————————————————————————————————
Utilités
Il existe une liste non exhaustive d’HE. Voici un petit tour d’horizon des essences les plus courantes et de leurs effets sur notre santé.
– Maux de tête : lorsque vous vous levez avec un méchant mal de tête, vous pouvez utiliser des huiles comme le basilic, le gingembre, le bois de rose ou encore la lavande de Provence. Toutes ces huiles ont des propriétés qui permettent de guérir toutes les céphalées.
– Calmant : pour s’offrir un peu de détente après une journée de travail, la camomille est une des solutions qui s’offre à vous. Vous pouvez également opter pour de la sauge ou de la verveine.
– Cicatrisation : pour ne pas laisser de mauvaise marque sur votre peau, la camomille, la lavande et la verveine sont les huiles à utiliser.
– Déodorant : citronnelle, cyprès, eucalyptus et verveine.
– Digestion : après une fête ou tout simplement après le dîner, laisser agir la bergamote, la camomille, le citron, la coriandre, le cumin ou encore l’estragon qui vont être vos meilleurs alliés. Par contre, si vous recherchez un stimulant d’appétit, la coriandre est l’huile qu’il vous faut…
– Drainant : de nombreuses huiles ont des fonctions drainantes. Il s’agit de la carotte, du citron, de la coriandre, du cumin, de la mandarine rouge et de l’orange. Elles favorisent l’évacuation ; ce qui est positif en cas de régime.
– Insomnies : si vous rencontrez quelques difficultés à rejoindre Morphée, des possibilités s’offrent à vous. Pour les enfants : lavande vraie, mandarine, camomille romaine, ? Pour les adultes : marjolaine à coquilles, néroli, verveine odorante, mélisse, camomille romaine.
– Dépression nerveuse : il n’est pas toujours évident d’admettre que nous avons des problèmes, alors, pour ne pas à avoir à se rendre chez son médecin, utilisez le néroli, la verveine odorante, la mélisse ou l’encens. Pour autant, il faut faire très attention avec ce genre de symptôme car ce n’est pas anodin.
– Pour se débarrasser des insectes trop encombrants, les HE sont également très utiles. Les moustiques sont les meilleurs ennemis de la citronnelle, du petit grain bigaradier et du géranium.
———————————————————————————————————————————
Recommandations
-A éviter chez les enfants de moins de 3 ans.
-Ne jamais appliquer des HE sur les muqueuses ou autour des yeux.
– Les HE contenant des phénols peuvent être nocives pour le foie (par ex : basilic, cannelier, cannelle, clou de girofle, estragon, muscade, origan, sarriette, thym).
– Effectuez un essai d’application d’une huile essentielles (1 goutte diluée dans 1 cuillère d’huile végétale, par exemple celle que vous utilisez pour votre salade) dans le pli du coude. Si vous observez une réaction dans les 24h, renoncez à son utilisation.
– Si vous voulez employer les HE pour vous soigner, parlez-en d’abord à un médecin, un aromathérapeuthe, ou un herboriste.
– Ne JAMAIS utiliser d’huile essentielle par voie orale sans l’avis d’un aromathérapeute qualifié.
– Conservez les HE hors de portée des enfants, certaines sont des poisons mortels en cas d’ingestion.
– En cas d’ingestion accidentelle, prendre 1 à 10 cuillerées d’huile végétale et consultez un médecin.
– Évitez tout contact avec les yeux, oreilles. En cas d’accident (HE tombée dans l’oeil ou sur la peau), nettoyez et rincez la partie concernée avec de l’huile végétale pour rincer, surtout pas d’eau. Consultez un médecin spécialisé.
———————————————————————————————————————————
Guide des plantes
Le basilic : contre les problèmes de digestion (lenteur, spasmes…), l’aérophagie, le mal des transports, les irritations cutanées.
Le bois de rose : contre les irritations de la gorge et les problèmes de peau; contre les baisses d’énergie (notamment sexuelle); antirides (régénère les cellules), tonique, astringent, cicatrisant.
Bouleau jaune : contre les problèmes articulaires et musculaires (tendinite, rhumatisme…); dissout également les calculs rénaux.
Camomille : calme les irritations de peau et les spasmes; vermifuge.
Cannelle : anti-infectieux, antibactérien; tonique et stimulant.
Carotte : contre la couperose; rectifie les insuffisances hépatique et rénale légères.
Cardamome : antiseptique, antispasmodique; facilite la digestion et évacue les flatulences.
Citron : purifie et fluidifie le sang; renforce les défenses immunitaires; antiseptique; dépuratif du sang, foie, pancréas, rein, vésicule biliaire.
Citronnelle : antispasmodique; anti-inflammatoire (notamment les articulations); purifie l’air (contre les odeurs de tabac) et éloigne les moustiques.
Cyprès : tonifiant vasculaire; agit sur la circulation veineuse (varices, jambes lourdes, hémorroïdes).
Estragon : contre les problèmes digestifs (lenteur, aérophagie, fermentations), le mal des transports, les troubles neuro-végétatifs.
Eucalyptus : anti-inflammatoire et anti-rhumatismale, contre les glaires bronchiques, améliore les défenses naturelles.
Genévrier : régule le système nerveux; soulage muscles et articulations; nettoie les reins et le système digestif.
Géranium : prend soin de la peau; astringent, hémostatique; stimule la fonction hépatique, pancréatique et le système lymphatique.
Gingembre : contre la lenteur digestive et les ballonnements; aphrodisiaque.
Girofle clous : antalgique et antiseptique; énergie et tonifie; recommandé pendant les rages de dents.
Laurier : antalgique; antispasmodique; expectorant, expectorant, désencombre les sinus; anti-infectieux; soulage les brûlures.
Lavande : antispasmodique, conseillée contre les angoisses, nervosités et troubles du sommeil; équilibre le terrain infectieux; soigne la peau (dermatoses, brûlures…) et les crampes.
Mandarine : aide à lutter contre le stress et la spasmophilie; favorise le sommeil.
Marjolaine : rééquilibre le système nerveux; neurotonique et antidépresseur; stimulant gastrique; immunostimulant pour affections de type ORL.
Melaleuca : anti-infectieux; lutte contre la fatigue nerveuse.
Myrte : tonifie et énergise les voies respiratoires; prépare au sommeil; purifie l’atmosphère.
Menthe poivrée : anti-infectieux; stimule la digestion; soulage les maux de tête.
Niaouli : anti-infectieux, antibactérien, antiviral; contre les problèmes respiratoires; protège lors des radiothérapies.
Origan : renforce les défenses immunitaires; tonifie le système nerveux.
Orange : relaxe; rééquilibre le système sympathique.
Palmarosa : renforce les défenses naturelles, tonifie; utile dans les soins des cheveux et des pieds.
Pamplemousse : facilite la digestion; régule le poids corporel.
Romarin : tonifie; facilite la digestion.
Sarriette : lutte contre les infections de la gorge et de la peau;
Sauge sclarée : régule le cycle féminin; stimule la zone capillaire.
Térébenthine : facilite l’évacuation des sécrétions bronchiques.
Thym : antiseptique; renforce le terrain infectieux; calme la toux; chasse les vers intestinaux.
Ylang ylang : régule le système cardiaque; tonifie les ovaires et les testicules; relaxe le système sympathique.