Qui dit Pâques dit évidemment chocolat. On ne refait pas l’adage et on ne remplacera pas non plus le chocolat ou encore l’agneau dans le menu pascal.

Avant de passer à la cuisson, voyons ensemble votre décoration de table pour ce dimanche. Si vous n’y avez pas songé, pa kas latet ! Ne vous débarrassez pas des coquilles d’œufs : elles pourraient servir de contenant pour une composition florale, des bougies et autres éléments qui, non seulement rappelleraient la Pâques, mais ajouteront une touche esthétique à votre table. Nettoyez bien les coquilles que vous utiliserez (vous trouverez des tutoriels et autres infos en ligne). Vous pouvez faire un joli montage sur une planche en bois comme socle. Faites des associations de couleurs qui corroboreront avec la décoration de la pièce. Autre option : une couronne naturelle faite de petites brindilles, lianes, branches… sur laquelle vous disposerez des œufs et des figurines pour faire office de centre de table.

Et quoi de mieux que de présenter ses chocolats de Pâques faits maison à ses invités ! Pour les réaliser sans se compliquer la tâche, trouvez-vous d’abord des moules à œufs de Pâques ou de lapins, poules… Faites fondre 300 g de chocolat noir pour dessert/pâtisserie au bain-marie, tout en remuant. Laissez refroidir, avant de chauffer à nouveau le chocolat, selon la même méthode. Huilez subtilement les alvéoles de votre moule. À l’aide d’un pinceau, prélevez une petite quantité de chocolat pour passer dans les alvéoles. Mettez à durcir au réfrigérateur. Répétez l’opération deux fois. Remplissez d’une ganache faite maison ou de chocolat au lait fondu. Lissez, et hop au frigo, avant de recouvrir de chocolat noir fondu. Lissez et mettez à durcir au réfrigérateur. Démoulez et mettez vos créations en valeur sous une cloche ou dans un joli contenant en verre.

À vous de jouer !

Serena

Souris d’agneau confite parfumée au romarin

Ingrédients

6 souris d’agneau

6 brins de thym

3 tiges de romarin

3 gousses d’ail

1 petit oignon blanc

1/2 litre de bouillon de légumes

1 1/2 c. à soupe de miel

2 1/2 c. à soupe de vinaigre balsamique

3 c. à soupe d’huile d’olive

Sel

Poivre

Préparation

Salez et poivrez les souris d’agneau. Dans une grande sauteuse, faites chauffer l’huile d’olive. Faites dorer les souris d’agneau sur tous les côtés. Incisez les gousses d’ail sans les éplucher. À mi-cuisson, ajoutez l’ail, l’oignon haché, le romarin et le thym. Remuez. Versez le bouillon de légume et portez à ébullition. Passez à feu très doux et laissez cuire à couvert pendant 1h30. Arrosez régulièrement les souris d’agneau pendant la cuisson. Vérifiez la cuisson. Si la viande est prête, retirez et réservez.

Entre-temps, récupérez les gousses d’ail et épluchez-les. Écrasez l’ail. Faites réduire le jus de cuisson à moitié. Filtrez le jus et ajoutez l’ail écrasé. Remettez les souris d’agneau dans la sauteuse. Ajoutez le miel et mélangez pour bien imprégner l’agneau. Faites caraméliser l’agneau, sur feux doux. Surveillez bien pour que la viande ne s’accroche pas au fond. Déglacez avec une cuillère à soupe d’eau, remuez. Ajoutez le vinaigre balsamique, donnez un tour de cuillère, puis incorporez la sauce filtrée. Laissez la sauce réduire, à découvert, pendant 5 à 10 minutes.

Servez chaud, accompagné d’une purée de pommes de terre et de petits pois, de riz safrané ou de légumes sautés de votre choix.

Entremets au chocolat

Ingrédients

La dacquoise noisettes

45 g de poudre de noisettes

50 g de sucre glace

55 g de blanc d’œufs

18 g de sucre

Le praliné feuilleté

50 g de chocolat au lait

65 g de praliné (voir recette plus loin)

60 g de biscuits très fins et croustillants

La mousse au chocolat noir

60 g de lait entier

160 g de chocolat noir

400 g de crème liquide

Le glaçage miroir au cacao

70 g de cacao en poudre amer

200 g de sucre

8 g de gélatine

15 cl de crème liquide

7 cl d’eau

Préparation

La veille, préparez la dacquoise. Pour obtenir la poudre de noisettes, concassez d’abord environ 100 g de noisettes avant de les mixer. Tamisez la poudre. Tamisez ensuite le sucre glace et la poudre de noisettes. Montez les blancs d’œufs en neige et incorporez progressivement le sucre. Versez le mélange sucre glace/noisettes sur les blancs d’œufs montés et mélangez très délicatement avec une maryse pour obtenir une préparation aérienne et homogène. Versez la pâte sur un papier cuisson pour former un cercle de 18 cm de diamètre. Enfournez à 170°C pendant 25 minutes.

Entre-temps, préparez le praliné feuilleté. Faites fondre le chocolat au lait au bain-marie, tout en remuant constamment. Mélangez le chocolat fondu avec le praliné (voir recette). Écrasez les biscuits pour faire de grosses miettes, ajoutez-les au précédent mélange. Étalez le praliné feuilleté sur la dacquoise, cuite et refroidie. Réservez au congélateur pour faire durcir l’ensemble.

Le lendemain, préparez la mousse au chocolat noir. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Portez le lait à ébullition et versez sur le chocolat, mélangez bien pour obtenir une ganache bien lisse. Laissez refroidir. Fouettez la crème liquide très froide pour la monter en chantilly. Ajoutez une cuillère à soupe de la crème à la ganache et mélangez bien. Ajoutez le reste de la crème et mélangez délicatement.

Pour le montage de votre entremets au chocolat, étirez un morceau de film alimentaire sur votre cercle et collez bien à la paroi (uniquement) du moule. Retournez le cercle. Placez une bande épaisse de papier cuisson à l’intérieur du moule. Versez un tiers de la mousse et lissez bien. Ajoutez le reste de mousse. Sortez la dacquoise et disposez-la sur la mousse au chocolat. Enfoncez légèrement la dacquoise jusqu’à ce que la mousse remonte sur les bords. Lissez, puis réservez au congélateur pendant toute une nuit.

Le lendemain, mettez la gélatine à tremper dans de l’eau froide pendant 10 minutes. Faites chauffer la crème à feu doux. Versez l’eau et le sucre dans une casserole et portez à ébullition. Retirez du feu, ajoutez le cacao en poudre tamisé et mélangez bien. Pressez la gélatine pour enlever l’excédent en eau et ajoutez-la à la crème très chaude. Mélangez bien pour que la gélatine se dissolve. Sortez l’entremets du congélateur et démoulez-le. Placez l’entremets sur une grille et versez le glaçage dessus. Passez une spatule pour lisser la surface. Décorez avec quelques noisettes. Ne surchargez pas la décoration de votre entremets.

• Pour réaliser le praliné maison. Torréfiez 100 g d’amande et 100 g de noisettes. Frottez-les ensuite pour enlever un maximum de peau. Faites un caramel à sec avec 100 g de sucre. Versez le caramel sur les amandes et les noisettes. Laissez refroidir complètement. Concassez les noix caramélisées, puis mixez les morceaux jusqu’à ce que vous obteniez une pâte plutôt liquide. Votre praliné est prêt à l’emploi.