Dans une société plus inégale, il y a plus de compétition pour
son statut social et plus d’insécurité pour conserver ce statut. Le
déclencheur de la violence, c’est la perte de confi ance en soi, le
sentiment d’humiliation, le manque de respect. Si au contraire
l’on sent qu’on va grandir dans une société où l’on va surtout dépendre
de la coopération avec les autres, on va regarder ceux-ci
avec empathie, on va travailler la réciprocité. Le développement
émotionnel et cognitif va être très différent. Il est très diffi cile de
trouver une autre cause qui aurait une infl uence sur autant de
maux différents.