Les informations sur les graves conséquences des débordements des plus spectaculaires de la triste journée de samedi ont été relayées à une vitesse impressionnante sur les réseaux sociaux, dont principalement Facebook. Les pages des Mauriciens ont été submergées de photos, les unes plus choquantes que les autres, témoignant des scènes de frayeur et de terreur dans la capitale en particulier. Ainsi les facebookers ont pu suivre pratiquement en direct l’évolution de la situation dans les endroits les plus sinistrés, allant du début de la furie des eaux, en passant par les carambolages monstres, et sans oublier cette scène de terreur avec l’eau boueuse dévalant les marches menant au passage souterrain du Caudan Waterfront désormais rebaptisé le “Tunnel de la mort”. La catastrophe qui s’est abattue sur le pays dans la journée de samedi devait rapidement parvenir aux Mauriciens installés à l’étranger et même aux touristes ayant passé des vacances chez nous.
Avec l’hécatombe de huit morts confirmée dans la soirée de samedi, avant que ce chiffre ne passe à 11 hier, les messages de sympathie, venant de toute part, aux familles endeuillées, devaient monopoliser l’attention. En guise de soutien aux proches parents touchés par cette tragédie, certains utilisateurs devaient “poster” les photos des victimes, comme pour également leur rendre un vibrant hommage. Faisant preuve d’une  solidarité dans ce deuil, certains devaient remplacer leurs photos de profil par un carré noir. En tout cas cette journée apocalyptique restera à tout jamais dans la mémoire des Mauriciens qui se trouvaient sur le terrain et ceux devant leurs ordinateurs.