Connu pour avoir été l’un des leaders de Windblows, Désiré Saramandif crée des instruments à travers le recyclage. Il nous fait découvrir, entre autres, sa scie musicale et ses percussions faites de bouteilles en plastique.
Le temps des Tilamok n’est pas révolu pour Désiré Saramandif. L’ex-musicien de Windblows n’oublie pas le tube qui avait propulsé la formation au sommet dans les années 90. Ce grand passionné de musique cherche toujours du son et du rythme dans presque tout ce qui lui tombe sous la main. Hier, c’était les ti-lamok. Aujourd’hui, sa panoplie d’instruments s’est diversifiée : barils en fer-blanc, bouteilles en plastique, bonbonnes de gaz, lampadaire en verre, couvercles d’ustensiles de cuisine… Sans oublier sa fameuse scie musicale, qu’il nous fait découvrir dans son garage à Résidence Vallijee.