Une femme chasse l’autre dans le judiciaire, tout au moins au niveau des nominations effectuées par le chef juge Bernard Sik Yuen le vendredi 11 octobre, soit le week-end précédent son départ du pays. Cet exercice a causé beaucoup de remous dans les milieux concernés et même au niveau politique. L’évincement du N° 3 du judiciaire, le juge Eddy Balancy, a été, comme on le sait, diversement commenté.
Depuis hier matin, la juge Saheeda Peeroo, qui occupe la cinquième place dans la hiérarchie actuelle, assume la suppléance au poste de Senior Puisne Judge intérimaire. Pendant quelques jours, ces fonctions ont été remplies par celle qui est à la sixième place hiérarchique, Ah Foon Chui Yew Cheong.
Selon la Cause List de la Cour suprême hier, le chef juge intérimaire actuel Paul Lam Shang Leen préside deux procès, l’un avec la juge Nirmala Devat et le juge Benjamin Marie-Joseph (procès K. Gungabissoon vs. The Attorney & Ors) et le second avec le dernier nommé (S. Green & Anor).
Tous deux devaient être entendus dans le bâtiment qu’affectionne le CJ p.i, d’autant plus qu’il abrite la division commerciale de la Cour suprême.
Il s’agit du local qui servait dans le temps comme le tribunal de district de Port-Louis avant d’être délaissé. Réhabilité et restauré depuis quelques années, ce bâtiment, qui fait face à la Cour suprême, était devenu le bureau occupé par la commission des Droits de l’Homme, avant d’être réquisitionné pour que les deux sessions du Judicial Committee du Privy Council y soient tenues. Par la suite, le chef juge l’a choisi pour qu’il devienne la Cour commerciale.
Le chef juge p.i, lui, préfère rester dans « sa » cour plutôt que d’occuper la salle d’audience traditionnelle, la cour N°1 qui se trouve dans le vieux bâtiment. Il préfère laisser cette salle  à son adjointe  du moment, qui y préside des procès, avec d’autres Brothers ou Sister Judges, quotidiennement, hormis vendredi prochain, puisque les juges hôtes de la cour N°1 seront Eddy Balancy, qui, ce jour-là, reprendra du service après le malaise qui l’a contraint à se faire admettre en clinique, et Saheed Bhaukaurally, qui entendront le procès Bikeworld Ltd v.s The Mauritius Revenue Authority
Soulignons que mercredi de la semaine prochaine, le SPJ titulaire, Keshoe Parsad Matadeen, regagne le pays.