Le jeune prodige de la voltige mauricienne, Lambert Leclézio continue de faire parler de lui sur le Vieux Continent, plus spécialement dans l’Hexagone pour Les Jeux Équestres Mondiaux FEI Alltech 2014 qui se  sont tenus dans le Zénith de Caen. Après quatre jours de compétition magnifiques et acharnées, notre compatriote a pris une belle 6e place avec un total de 8079 pts, terminant dans le top 8 des meilleurs voltigeurs de la compétition en individuel.
Le plus jeune compétiteur de la catégorie seniors qualifié pour cet évènement réunissant le gratin mondial de la discipline, Lambert Leclézio a confirmé qu’il était bien l’un des meilleurs voltigeurs au monde, en prenant au final une très belle 6e place vendredi dernier, lui qui a été en mesure de rivaliser avec les monstres de la catégorie. Le Mauricien avait pris la 7e place après la première manche avant de terminer quatrième en Technical Test. Lors de l’épreuve de Freestyle (libre), il a pris la deuxième place. Au final, il termine avec un total de 8079 pts juste devant le Français Vincent Haennel (& Quartz d’Olbiche), 7ème place avec 7.980 points.
À noter que huit voltigeurs avaient pris part à la grande finale. « La performance de Lambert Leclezio est phénoménal. Il nous a sorti le grand jeu face aux meilleurs de la discipline. Il a été magnifique, en selle sur Timo. Il fait déjà partie de l’élite de la discipline », explique la présidente du Mauritian Equestrian Sports Federation (MESF), Kim Gueho. Le père de Lambert, Bernard Leclézio, raconte, « L’ambiance était au rendez-vous. C’était juste incroyable, voire magique. Lambert Leclézio est un grand professionnel. Il continue de faire honneur au quadricolore national en restant concentré sur ses objectifs. Et dire qu’il est encore très jeune et qu’il a encore de belles années devant lui ».
Les voltigeurs français Jacques Ferrari (& Poivre Vert) et son longeur François Athimon et Nicolas Andréani (& Just A Kiss) et sa longeuse Marina Joosten Dupon ont réalisé le doublé. Le premier, avec une moyenne totale de 8.629 points, rafle la médaille d’or,  alors que le second, bronzé à Leixington il y a quatre années, grimpe d’un rang et prend l’argent avec 8.498 points. A la fin du concours, le Zénith de Caen s’est transformé en cratère en fusion pour fêter ses champions. C’est l’Allemand Erik Oese (& Calvador 5) qui est monté sur la troisième marche du podium. La compétition connaîtra son dénouement aujourd’hui. À titre d’information, ce sont les Pays-Bas qui dominent la compétition devant les États-Unis et la Hongrie.