Les cavalières se donnent rendez-vous le 28 courant au Champ de Mars

Le Champ de Mars vibrera à l’heure des Lady Riders lors du dernier week-end de ce mois, où deux journées de courses sont à l’affiche, avec notamment la Coupe d’Or. Si on s’était habitué depuis quelques années à voir les cavalières en action lors du rendez-vous international qui clôt la saison hippique locale, en revanche, à la demande de la Fédération internationale des gentlemen riders et des cavalières (Fegentri), une course féminine a été programmée le dimanche 28 octobre, qui constituera un tour de chauffe (pas de points comptabilisés pour le championnat) en attendant la dernière manche officielle de la Fegentri qu’abritera le MTC le 4 décembre.

Cette épreuve de «démonstration » réunira huit cavalières. Lorna Brooke, Jodie Hugues et Charlotte Prichard (Grande-Bretagne), Cristina Buesa Zubira (Espagne), Barbara Guenet et Catherine Rieb-Menard (France), Martina Lukova (Rep. tchèque) et Nicole Schlatter (Suisse). Parmi, c’est la Française Catherine Rieb-Menard qu’on suivra le plus.

Âgée de 47 ans, elle a été la première femme à avoir gagné au Champ de Mars, et a été vice-championne d’Europe en 2005 et 2006. Elle a également remporté la cravache de bronze des cavalières en 2015. Formatrice à l’école des jockeys, elle exerce également comme cavalière d’entraînement chez André Fabre, entraîneur français très connu. L’autre Française, Barbara Guenet, possède elle aussi une belle carte de visite. Elle a gagné dans tous types de courses. Elle a monté dans 20 pays différents et gagné dans neuf d’entre eux. Elle compte plus de 140 victoires au galop et 4 au trot. Elle a remporté 7 cravaches d’or des cavalières depuis 2011, a été championne d’Europe des cavalières 2012, championne du monde des amateurs d’obstacles 2013 et championne du monde des cavalières 2014.

Le profil de l’Espagnole Cristina Buesa Zubira est également intéressant. Âgée de 28 ans, elle a le mérite d’avoir gagné sur tous les hippodromes de son pays. Elle s’est aussi imposée en Suisse et en Angleterre, et a représenté l’Espagne au concours de la Fegenrti pendant deux ans.