« Le cinéma, c’est de l’action culturelle, et ça ne l’est pas seulement parce que c’est le 7ème art, mais parce que le monde contemporain est un océan d’images, au sein duquel se déroulent des vies qui s’entrecroisent de manières complexes, nos vies imaginaires et nos vies quotidiennes. Il s’agit d’y retrouver le fil rouge, ou le «fil d’Ariane», ou le fil de son groupe de référence, ou celui d’un idéal de l’Humanité… ou son propre fil, un fil bien à soi, si on l’a égaré… », écrit Alain Gili, chargé de mission artistique. Dans cet océan d’images « Les Moz Arts » de Roche Bois de Gopalen Chellapermal, Ile Maurice, 2011, doc 37 ‘ (Caméléon Productions) a émergé. Le documentaire a obtenu le Prix Fe Net Océan Indien d’un montant de 5000 € au Festival international du film d’Afrique et des îles 2011 au Port, à la Réunion. Pour résumer le film : Dylan, Darren et Shaad sont embarqués dans une aventure contemporaine : l’aventure de la négation des différences, du dépassement de ce qui clive, et de ce qui construit l’humain. Ces enfants voyagent sur la planète Musique (ils ont tous émis le souhait de jouer d’un instrument indépendamment de leurs parents) autour du saxophoniste et formateur José Thérèse, dont l’école se situe à Roche-Bois. Le récit de ces vies humaines est conté sans complaisance, avec beaucoup de sensibilité.