Question
 Je suis une femme de 38 ans, mariée depuis 15 ans. Avec mon époux, nous avons deux enfants, âgés de 12 et 14 ans. Mon mari est un grand amateur de courses. En début de semaine, il passe son temps à étudier la forme des chevaux et la performance de ceux qui ont couru la journée précédente et, bien sûr, les samedis, il est aux courses, au Champ de Mars. C’est la même routine pendant toute la saison hippique. J’ai accepté pendant toutes ces années de rester à la maison. Maintenant que les enfants sont assez grands, j’aurai aussi aimé aller aux courses. Je lui ai demandé à plusieurs reprises de m’emmener avec lui,  mais il refuse absolument. Je n’ose pas insister car, sinon, il se fâche. Parfois, après son travail, il ne se gêne pas pour sortir avec ses amis pour prendre un verre. Que dois-je faire pour qu’il change ?
 
Réponse
Je tiens à vous rappeler que l’amour fusionnel n’est pas nécessairement une bonne solution pour que les relations dans un couple soient parfaites. Rappelez-vous également que si l’un des partenaires est souvent absent, cela peut causer des problèmes. Bien sûr, l’idéal, c’est que chacun s’occupe de ses affaires personnelles et se retrouve après, toujours avec le même plaisir. Il est essentiel d’avoir des activités en dehors du couple pour mieux se développer et s’épanouir. Avec la richesse de cette expérience acquise, cela aidera le couple à mieux se comprendre. Cet équilibre n’est pas facile à trouver et je comprends votre frustration. Peut-être qu’il est un peu macho et pense que les courses sont uniquement pour les hommes. Quelles que soient ses raisons, il démontre son égoïsme. Maintenant que la situation familiale est différente, tout comme lui, vous avez parfaitement le droit de profiter de vos week-ends. Sa passion, ce sont les courses hippiques et l’occasion de retrouver ses copains. Il est vrai que les hommes aiment se retrouver ensemble pour pouvoir partager des choses qu’ils ne feront pas en compagnie des femmes. Bien sûr, chaque partenaire a ce besoin de passer du temps en dehors du couple. Le problème surgit quand un des partenaires décide de passer plus de temps ailleurs au détriment de l’autre. Alors, je pense qu’il est grand temps que vous lui fassiez part de vos frustrations. Choisissez un jour où il est plus disponible pour avoir ce dialogue, peut-être un dimanche quand il est à la maison, et vous pourrez avoir toute son attention. Bien sûr, écoutez attentivement ses justifications, s’il peut en trouver. Je crois que vous devriez clairement lui faire savoir ce que vous désirez. En premier lieu, vous pourriez suggérer une sortie en couple, peut-être pour aller dîner dans un restaurant, un lieu où vous seriez bien détendus. Cela vous aidera à mieux discuter de vos problèmes de couple, à mieux comprendre les désirs et les angoisses de l’autre. Si tout marche bien, la prochaine étape pourrait être une sortie à la mer avec les enfants, encore une fois pour aider à mieux se comprendre et à resserrer les liens familiaux. Finalement, vous devriez penser à vous-même comme la personne unique que vous êtes. Pourquoi ne pas vous joindre à une association locale ? Au moins, à ce moment, vous auriez un intérêt personnel pour meubler vos week-ends. Mais attention toutefois : après toutes ces années où vous avez accepté le statu quo, n’essayez pas d’aller trop vite et de faire trop de choses en même temps.