Des membres de Rezistans ek Alternativ ainsi que d’autres mouvements sociaux se sont réunis ce dimanche 3 février à Les Salines, à Rivière-Noire, dans le cadre de la journée mondiale des zones humides. Cependant, l’évènement pacifique a brusquement été interrompu par un groupe d’individus, venu perpétrer des actes d’intimidation envers les partisans du parti éco-socialiste, les forçant à annuler leur rencontre.

Selon Rezistans ek Alternativ, ces personnes travailleraient à la solde du promoteur New Mauritius Hotels qui ambitionne de construire Les Salines Golf & Resort Ltd.

Posted by Rezistans ek Alternativ on Sunday, February 3, 2019

« Rezistans ek Alternativ inn pran desision annule so evenman a lokasion World Wetlands Day, apre ki enn grup dimunn, ki paret a la solde promoter New Mauritius Hotels, inn vinn kree dezord ek menas bann partisipan », a expliqué le mouvement à travers un live Facebook.

Pour Stephan Gua, porte parole de Rezistans ek Alternativ, ce qui s’est passé à Les Salines était une action réfléchi, organisé et fermenté. « Il est important pour la crédibilité du New Mauritius Hotels de venir de l’avant et dire s’ils sont impliqués ou pas, sur ce qui s’est passé aujourd’hui ».

Vue aérienne des salines de Rivière Noire

Stephan Gua tient d’ailleurs a précisé que l’annulation de la rencontre n’est pas due au fait que le parti se sent intimidé, mais pour la sécurité des personnes et enfants présents à cette mobilisation pacifique.

Kugan Parapen a pour sa part tenu à dénoncer la destruction du wetland, faisant parti de ceux ayant une grande valeur à Maurice. « Notre bataille est devant la Cour et le tribunal où un juge statuera si the New Mauritius Hotels a le droit ou non d’aller de l’avant avec leur projet », soutient-il.