Le corps d’un quinquagénaire a été retrouvé ce matin dans sa salle de bain. La police écarte pour l’heure la thèse du « foul play » et privilégie une chute accidentelle résultant d’un malaise. Les résultats de l’autopsie sont néanmoins attendus pour confirmer cette hypothèse.
Découverte macabre ce matin dans une maison de la rue Praslin, aux Salines. Ravissen Appah, 54 ans, chauffeur de taxi de son état, a en effet été retrouvé mort dans sa salle de bain. À ce stade de l’enquête, la possibilité d’un “foul play” est néanmoins réduite au minimum. Les policiers penchent plutôt sur une chute accidentelle du quinquagénaire résultant d’un malaise.
Il faudra toutefois attendre le rapport d’autopsie du Police Medical Officer pour confirmer cette hypothèse. L’exercice devait normalement se dérouler dans la matinée, selon les indications disponibles. Mais l’élément poussant les enquêteurs à étudier la piste d’une chute accidentelle réside en une importante quantité de vomi relevé dans le véhicule (AB 423) de la victime.
Des sources policières indiquent que le scénario le plus probable dans la conjoncture est que Ravissen Appah serait rentré chez lui ce matin en vue de se laver et se changer après avoir été victime de ce malaise. Il aurait alors fait une chute dans sa salle de bain, sa tête percutant alors un rebord en béton.
Cette découverte macabre a débouché sur un important déploiement policier rue Praslin, aux Salines, comprenant la Criminal Investigation Division, la Major Crime Investigation Team, le Scene of Crime Office, ainsi que les experts du Forensic Science Laboratory et la Dog Unit. Quant au domicile de Ravissen Appah ainsi que son taxi, ils ont tous deux été passés au peigne fin. Après un premier examen des lieux, le cadavre a été transporté à la morgue à des fins d’autopsie. Les proches de la victime sont inconsolables, le drame survenant en outre à la veille du réveillon du Nouvel An.