British American Investment Company Kenya (Britam), associée kenyane de British American Investment Co. (Mtius), a enregistré des profits avant taxe de Ksh 2,3 milliards (Rs 812 millions) pour les six premiers mois de 2013. Cette performance représente une hausse de 25% par rapport à celle de Ksh 1,8 milliard (Rs 635 millions) pour la période correspondante de l’an dernier. Pour cette première moitié de 2013, les bénéfices par action de la compagnie ont accru par 22,6%, passant de 93 cents (32 sous mauriciens) en juin 2012 à Ksh 1.14 (40 sous mauriciens).
Évoluant dans les assurances, la gestion d’actifs, l’immobilier et les investissements stratégiques dans le secteur bancaire, Britam, qui a enregistré des profits avant taxe de Ksh 2,8 milliards (Rs 1 milliard) en 2012, attribue sa bonne performance pour les six premiers mois de 2013 à une croissance des affaires et d’importants gains au niveau de l’investissement. Pour Nicolas Ashford-Hodges, président du conseil d’administration de Britam et de British American Investment Co. (Mtius), les opérations kenyanes ont démontré «une rentabilité forte et consistante grâce à la mise en place de stratégies pour soutenir la croissance.» Il explique que l’augmentation des profits pour les six premiers mois de l’année en cours est le résultat d’un accroissement des primes émises, des revenus sur l’investissement et la croissance des affaires.