Pancartes, banderoles et porte-voix en mains, les verts fraternels ont décidé ce vendredi 1er février de manifester devant la MBC à Réduit. Ils font état de leur mécontentement quant à la programmation, les recrutements et demandent entre autres la liberté d’expression à la MBC.

Sylvio Michel des verts fraternels et le directeur de la MBC, Anooj Ramsurrun

Le directeur général de la Mauritius Broadcasting Corporation, Anooj Ramsurrun, est également présent devant les locaux de la chaîne de télévision nationale. « C’est leur choix et leur droit. Nous sommes dans un pays démocratique, chacun a différentes façons de penser et nous n’avons aucune objection à ce qu’ils manifestent devant la MBC », a-t-il déclaré lors d’une brève déclaration à la presse. Il s’entretient actuellement avec les manifestants.