La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill organise une série d’activités, du vendredi 9 mars au dimanche 11, dans le cadre du 50e anniversaire de l’indépendance. C’est ce qu’a annoncé le maire de la ville, Ken Fong, en conférence de presse.

« Les villes sœurs participeront pleinement aux célébrations marquant les 50 années d’indépendance du pays. Elles seront très animées ce week-end pour marquer cet événement historique. Je demande à tous les habitants de Beau-Bassin/ Rose-Hill de faire preuve de patriotisme et de fierté. Je les invite à venir participer aux célébrations du jubilé de l’Indépendance », a déclaré le maire.

Le coup d’envoi sera donné vendredi 9 mars, à 10 heures, avec l’ouverture d’une expo- vente de fleurs et de produits artisanaux. À 18 h 30, sont prévues une soirée culturelle, l’ouverture d’une exposition de photos et une projection de film, en collaboration avec la Mauritius Film Development Corporation (MFDC). Le Premier ministre et des ministres seront présents à cette occasion.

Le samedi 10 mars, un tournoi de foot est prévu à 9 heures au stade de Rose-Hill, suivi d’un défilé aux alentours du Plaza et d’une démonstration de skate- board, alors que l’expo-vente de fleurs et de produits artisanaux se poursuivra. Des activités sont également prévues pour des enfants : château gonflable, face painting, entre autres. Des activités sportives seront organisées pour les jeunes alors que les plus âgés auront droit à un bal d’antan. Dans la soirée, un concert sera donné à partir de 19 heures.

Dimanche, la journée sera consacrée à l’expo-vente de fleurs et produits artisanaux. « La mairie a pour objectif de marquer l’histoire dans le cadre de cet événement historique. Nous voulons démontrer l’évolution des villes sœurs au fil des années et comment nous leur avons rendu leur noblesse », avance Ken Fong.

Nous avons sollicité la réaction du maire, un membre du ML, sur la polémique autour de la présidente de la République mais il n’a pas voulu faire de commentaire. « Je ne peux rien dire à ce stade car mon leader (Ivan Collendavelloo) n’a rien déclaré à ce sujet. Nous devons connaître sa position avant de dire quoi que ce soit », a-t-il déclaré.