Jean-Claude Véder, Jocelyn Grégoire (Au centre) et Laurent Rivet

Il ne reste plus que 490 billets pour le grand concert évangélique « Les Zezi Bat Dan Leker », qui se tiendra le dimanche 30 septembre à 14h30 à Gros-Cailloux. Les pères Laurent Rivet, Jean-Claude Véder et Jocelyn Grégoire chanteront sur scène, accompagnés d’une dizaine de musiciens et de danseurs. Et ce avec pour seul but de « partager la foi ». Les organisateurs s’attendent à une foule de 20 000 personnes.

À cet égard, tous les dispositifs de sécurité ont été pris et des aménagements ont été faits pour le parking, même si les organisateurs conseillent aux personnes présentes de s’organiser entre eux. « Les places de parking seront assez limitées par rapport au nombre de personnes qui seront présentes au concert. Elles devront donc s’organiser entre elles, en prenant des vans. Aussi nous ouvrirons les guichets à 10h30 pour permettre aux personnes de s’installer avant le concert, qui débutera à 14h30. Une cantine sera aussi mise à la disposition des gens », a précisé Jean-Claude Véder, lors d’une conférence de presse, hier matin, à l’Institut Cardinal Jean Margéot (ICJM).

« On voulait faire un concert ensemble depuis pas mal de temps », a ajouté Jean-Claude Véder. Ainsi, après une année de préparation, les trois prêtres ont décidé de se réunir en musique et en toute ferveur. « C’est un moment pour l’évangélisation », a déclaré, quant à lui, le père Jocelyn Grégoire, soutenant que la musique « a un impact positif sur les hommes ». Ce sera pour lui, un temps fort de spiritualité. Le père Laurent Rivet est lui aussi du même avis. Il lancera à cette même occasion son album Lor To Larout. « Lorsque l’on laisse le Seigneur entrer dans nos vies, dans nos couples, il y a quelque chose de merveilleux qui se passe », a-t-il souligné. Outre les chants religieux plus doux, il y aura quelques surprises.

Par ailleurs, des danseurs seront sur scène pour aider les personnes présentes à intérioriser ce moment de grande ferveur. Sonia Leong Son et Jason Louis s’occuperont de la chorégraphie et des animations, notamment une animation participative à laquelle l’assemblée sera appelée à participer à travers le chant et le corps, et une animation contemplative. « Ce n’est pas un spectacle. Le but est de toucher le coeur d’un maximum de personnes », a précisé Sonia Leong Son, elle aussi présente à la conférence de presse.

Gérald Grenade, qui s’occupe lui de la partie technique, a annoncé qu’il y aurait des écrans géants où défileront des paroles de chants et des “close-up” pour que tout le monde puisse profiter du concert évangélique. À savoir que la dernière répétition aura lieu ce dimanche. Il faut noter qu’il ne reste que 240 billets au Montmartre et 250 à l’église Sainte Hélène. Il est à noter que les billets ne seront pas vendus à la porte, ce jour-là.