Quelques images d’un de leurs derniers concerts en attendant que la puissance de leur musique ne fasse vibrer l’IFM le samedi 30 mai. Lespri Ravann c’est du gros son authentique mais aussi un beau spectacle à contempler.
Le rythme de la frappe est ressenti comme un appel, une interpellation de l’âme comme l’ont fait le blues, le jazz, le seggae, le reggae, le séga. Lespri Ravann prend les bases de la musique mauricienne et la fait évoluer vers plus d’authenticité en acoustique dans une tornade de sons qui passe directement en warnin siklon klas 4 aux premières rafales.
Autour de la ravanne, d’autres instruments de percussions et de bruitage joués dans une technique parfaitement maîtrisée par des musiciens au parcours éloquent. Menwar, George Corette, Triton et bien d’autres ont connu les uns et les autres avant que cette formation qui réunit deux générations ne se mette en place.
Entre Lespri Ravann et son instrument de prédilection les liens sont forts. Les ravannes sont fabriquées par les musiciens ou leurs apprentis selon une technique traditionnelle qui était en voie de disparition. Langaz Lespri Ravann, l’album du groupe sorti en début d’année, a remis tout cela dans le paysage.
Lespri Ravann c’est du bon gros son, des voix chaudes, sans artifices, crues qui chantent la vie avec humour et émotion. Et puis en live, c’est tout un spectacle. Entre ces mains qui frappent le cuir, ces hommes qui transpirent, ces instruments qui apparaissent au gré des improvisations, ces sourires d’excitation, ces regards en transe.
Le concert du samedi 30 mai débutera à 20h. Les billets sont en vente à Rs 50, Rs 100 et Rs 200.