le garde-chiourme Mukesh Mungul arrêté avec de la drogue à la prison de Beau-Bassin.

L’ADSU s’intéresse à Westley Bhadoodeenkhan, dit Toto, après l’arrestation, jeudi, du garde-chiourme Mukesh Mungul, 41 ans, avec de la drogue en sa possession à la prison de Beau-Bassin. Mukesh Mungul a avoué avoir reçu environ Rs 27 000 pour livrer 27 paquets de cannabis et 20 doses de drogue synthétique à un détenu, et ce en cachant le paquet dans l’enceinte de la prison. La police soupçonne que le destinataire serait Toto Bhadoodeenkhan, soupçonné d’être à la tête d’un réseau de trafic de drogue au sein de la prison.

Mukesh Mungul, posté à l’entrée de la prison pour contrôler les visiteurs, était dans le collimateur de l’Intelligence Cell de la prison depuis plusieurs semaines déjà, vu sa proximité avec certains détenus incarcérés pour trafic de drogue. Le quadragénaire, qui compte 13 années de service au sein de l’institution carcérale, est arrivé à moto sur son lieu de travail avant 8h jeudi. Cependant, son comportement paraissait louche. Mukesh Mungul a été ciblé pour une fouille corporelle qui s’est avérée fructueuse. Les éléments de l’unité 24/7 ont retrouvé sur lui de la drogue empaquetée dans des sachets scellés avec du ruban adhésif noir, de même qu’une somme de Rs 27 000 en différentes coupures et en pièces de monnaie, un téléphone cellulaire, un chargeur, son passe de prison et des cartes bancaires.

Le garde-chiourme a avoué à ses collègues avoir pris possession de cette drogue avant son arrivée à la prison, et d’ailleurs, sa récompense, à savoir Rs 27 000, était dans sa poche. Le suspect a été placé dans une pièce en isolement avec ses collègues, qui lui ont passé les menottes. La hiérarchie de la prison a alerté l’ADSU de la Western Division, qui a mis sous scellé les pièces à conviction alors que le quadragénaire a été informé qu’il était en état d’arrestation. Les policiers ont fouillé son casier avant de perquisitionner sa maison, à Curepipe, où rien de compromettant n’a été retrouvé. Le quadragénaire a été conduit au poste de Beau-Bassin pour les formalités avant d’être placé en détention.

Selon nos renseignements, l’entourage du commissaire des prisons, Vinod Appadoo, est très remonté contre ce garde-chiourme et veut que l’ICAC initie une enquête sur ses avoirs.

De son côté, les enquêteurs soupçonnent que c’est Toto Bhadoodeenkhan qui devait prendre réception de ce colis. Après son inculpation provisoire en justice, Mukesh Mungul sera soumis à un interrogatoire serré, où il devra donner des détails sur l’identité de la personne, qui lui a remis le cannabis, la drogue synthétique et l’argent, et sur leur lieu du rendez-vous. Après cet épisode, l’Intelligence Cell de la prison a dans son viseur d’autres éléments dont les activités ne sont pas au-dessus de tout reproche.