La famille Mademaine vit un calvaire depuis le 31 décembre 2013. Sa maison à Plaisance a été la proie des flammes et un des leurs y a trouvé la mort. Depuis, les quatre adultes et trois enfants de la famille vivent dans une petite bicoque en tôle de quelques mètres à peine à Mont-Roches. Ils dorment à même le sol, faute de lit ou de matelas.
Trois mois ont passé depuis que leur maison a été complètement ravagée par un incendie. Les séquelles demeurent. Tous les membres de la famille ont le visage fermé; personne n’esquisse le moindre sourire.