Du 19 au 30 mai, l’expo « Lapérouse Navigateur des Lumières» a attiré 5 277 visiteurs. L’exposition sera ouverte jusqu’au 30 septembre à Mahébourg avant d’être transférée au Musée d’histoire nationale à Port-Louis, puis aux grands complexes commerciaux de l’île.
La vingtaine de panneaux de l’expo « Lapérouse Navigateur des Lumières» ont été expédiés à Maurice du Musée d’Albi (France) dans le cadre d’un programme d’échanges entre ce musée et le Mauritius Museums Council. L’exposition est organisée autour des thématiques suivantes : l’enfance de Lapérouse à Albi ; l’officier de la Marine Royale ; dans l’océan Indien ; la Guerre d’Amérique ; les explorations maritimes du 18e siècle ; la préparation du voyage ; la flotte de l’Expédition ; de Brest à l’île de Pâques ; de l’île de Pâques à Monterey ; de Monterey à Cavite ; de Cavite à Pétropavlosk ; de Pétropavlosk à Botany Bay ; à la recherche de Lapérouse ; le retour des vestiges ; l’exploration des épaves ; les recherches à Vanikoro ; l’humanité de Lapérouse.
L’amiral de Ternay, tuteur de Lapérouse
L’un des panneaux du Musée d’Albi sous la thématique « L’Officier de la Marine Royale » présente le Chevalier d’Arzac de Ternay avec qui Lapérouse sera très lié. Portrait de celui qui deviendra amiral, gouverneur des Mascareignes et tuteur de Lapérouse : « Né en 1723 à Angers, il oeuvra toute sa vie dans la Marine. Ayant prononcé les trois voeux de l’ordre de Malte, il ne se maria pas. En 1761, il prit à Brest le commandant du Robuste et dirigea la flotte française réfugiée dans la baie de Vilaine à la suite de la bataille des Cardinaux. En 1763, il conduisit une expédition victorieuse à Terre-Neuve, capturant ou coulant 460 bateaux de toutes tailles. En 1771 Ternay devint gouverneur des Mascareignes rejoignant l’Isle de France sur la Belle Poule en compagnie  de Lapérouse dont il sera le tuteur. En 1780, il transporta en Amérique les troupes de Rochambeau et participa avec lui à la rencontre avec Washington.
Victime de maladie, il succomba en 1780 à Newport. Apprenant la mort de Ternay, Lapérouse dira qu’il l’aimait comme un père. »
Outre les panneaux venant du Musée Lapérouse d’Albi, l’exposition qui se tient au Musée d’histoire nationale est agrémentée de pièces venant des Archives de Maurice traitant du retour de Lapérouse de la côte de Malabar, de sa victoire sur les pirates au sud de Bombay et celle remportée à Mahé, investie par une armée du prince Chiriquel.
Les organisateurs de l’exposition « Lapérouse Navigateur des Lumières » tiennent à remercier les organisations et personnes qui leur ont bienveillamment apporté leur soutien, nommément La Vanille Crocodile Park et M. &Mme Owen Griffiths, Historic Marine, Yan Von Arnim, les Archives nationales, l’Association Lapérouse – Albi, France, et Pierre Berard d’Albi-France.