Le nouveau parti politique La Voix Nationale a été officiellement lancé ce matin au St-Georges Hotel, Port-Louis. Ayant pour slogan “THIS TIME…NEW BLOOD”, avec pour symbole un poing fermé levé et ayant pour couleur le bleu, La Voix Nationale se veut être un parti de centre-droite, selon ses animateurs.
« Si le lancement de La Voix Nationale (LVN) coïncide avec le 41e anniversaire de la révolution estudiantine de 1975, ce n’est pas un hasard. Tout comme ces jeunes qui, il y a 41 ans, voulaient se révolter contre un système d’éducation dépassé, LVN s’engage, elle aussi, à combattre un système politique gagné par la corruption, la cupidité et l’abus de pouvoir », a expliqué Kevin Jeewood qui, avec Krishna Athal et Ayrece Steward Cornet, sont les trois porte-parole du nouveau parti. « Les étudiants de 1975 sont descendus dans la rue pour la méritocratie, l’égalité des chances et la justice sociale. Aujourd’hui sont venus s’ajouter à ces trois graves manquements de notre société trois autres manquements, aussi graves : la fraude et la corruption, le chômage et la baisse du pouvoir d’achat », a-t-il ajouté, avant d’inviter le président du parti, Krishna Athal, a présenté LVN. Ce dernier a expliqué que le parti a été fondé après une analyse de la situation politique et sociale de Maurice durant les 15 dernières années. « Nou konsta li san zapel : bann parti politik ek bann politisyen, zot rod zot prop lintere. Si sa kontinie, pei pou al a la deriv », a-t-il soutenu.
Selon Krishna Athal, LVN se veut un parti politique moderne, « setadir fonde lor bann valer moral ». Et de poursuivre : « Nou parti pou ena enn “transformational leadership”, c’est-à-dire ki ou vote pou vision ki li ena pou Moris. » Il ajoute qu’après le constat, le temps est désormais venu « de passer à l’action » avec la création et le lancement du parti.
Dans ce contexte, a indiqué le leader de LVN, un comité national de 42 membres, venant de différentes origines socio-économiques, a été institué. « Notre objectif est de solliciter le soutien des gens de tous les groupes d’âge de Maurice. A cet effet, trois ailes ont été mises sur pied : la Student’s Wing, la Women’s Wing et l’Old People Wing », a-t-il dit.
Krishna Athal a annoncé que les cinq priorités de son parti sont le financement politique, la limitation du mandat du Premier ministre et des députés, l’égalité des genres, l’éducation civique et le sport. « Avec LVN, ce sera la politique au service des Mauriciens », a-t-il martelé.
Ayrece Steward Cornet, responsable de la Section Media and Communication de LVN, a pour sa part précisé que son parti s’appuiera largement sur l’Internet et les plateformes digitales pour garder contact avec la population. « Ce sera un moyen idéal pour que la population puisse nous dire ce que nous faisons de bien ou de mal », a-t-elle ajouté. La responsable Media and Communication a ensuite expliqué la couleur et le symbole du parti. « Le bleu symbolise la confiance et l’honnêteté tandis que le poing fermé levé représente notre lutte pour un meilleur pays », a-t-elle dit, avant de donner le site Internet de LVN (www.lavoixnationale.mu).