The Liberals, parti politique nouvellement formé, réclame la démission immédiate du ministre de la Santé, Lormus Bundhoo. Hier ses membres ont manifesté devant le Emmanuel Anquetil Building qui abrite les bureaux de ce ministère.
Les membres de The Liberals réclament la tête du ministre suite aux différents « scandales » qui secouent ce ministère avec notamment les cas des patients ayant perdu un oeil suite à une injection d’Avastin alors qu’ils se faisaient traiter à l’hôpital de Moka et l’utilisation alléguée de médicaments périmés dans les services de santé. « La manière dont le système est géré laissé à désirer », estime Rajah Madhewoo de The Liberals. Munsoo Kurrimbaccus et Sheila Bunwaree du parti Justice sociale ont également participé à la manifestation.