Xavier-Luc Duval affirme avec force que « les deux chaines radiophoniques qui ont été sélectionnées sont un exemple de la dominance du MSM dans la paysage médiatique du pays ».

Pour le leader de l’opposition, il est clair que ces nouvelles chaînes seront « des radios de propagande à la veille des élections ». Et de renchérir que le gouvernement « détient déjà le monopole de l’audiovisuel à travers la MBC ». L’octroie de licences à Mayfair and Purely Communications Ltd et First Talk Ltd, dit-il, fera « qu’il n’y aura pas de ‘free and fair elections’ puisqu’à l’évidence ce sont des proches du gouvernement ». 

« La procédure adoptée par l’Independant Broadcasting Authority (IBA) a été, comme à son habitude, opaque », relève Xavier-Luc Duval. Cependant, une question reste à soulever : « Est-ce qu’une étude a été faite pour savoir si l’octroie de deux chaines additionnelles au paysage médiatique sera viable pour le pays? ».

Pour Xavier-Luc Duval, avec des revenus en baisse, « la qualité des radios sera en baisse et les journalistes en paieront les frais ». Et d’ajouter :« Trop de chaines de radio pour un petit pays comme Maurice ».

Pour rappel, l’IBA a octroyé deux « Private Commercial Free to Air FM Radio Broadcasting Licences » à Mayfair and Purely Communications Ltd et First Talk Ltd. L’annonce a été faite ce jeudi 29 novembre.