Une réunion tripartite entre le ministère du Travail, Atma Shanto, syndicaliste, et le management de la Centrale Water Authority (CWA) a eu lieu aujourd’hui, 5 juin, au bureau du ministre du Travail, Soodesh Callichurn. Cette rencontre fait suite aux demandes de réinsertion des 150 employés de la CWA, licenciés récemment.

Pour Atma Shanto, le négociateur, le combat n’est « pas terminé ». Ils restent ainsi sur leur position. Rien n’a été finalisé en terme de décision aujourd’hui, toutefois, le vendredi 8 juin, un communiqué sera émis pour faire connaître les nouvelles décisions prises. « Le ministre du travail inn promet nu ki d’ici vendredi pu ena enn decision du gouvernement ki pu pran et nu dir ki sa decision li pa lamain cwa, ni Yousouf Ismael ni dans lamain so avocat, ou ce enn decision politique ki bizin pran dan linteret des travailleurs de la cwa », a-t-il souligné.

Il déplore également le nouveau exercice de recrutement au sein de la compagnie CWA. « Li pena okin logik recrute bane travailleurs novo et liciencie bane travailleurs ki ena plusieurs annees services ek competences ». Il a tenu a faire ressortir que désormais, que ce soit pour une compagnie privée ou corps para-étatique, « il n’y a pas de sécurité d’emploi ».

Le négociateur lance un appel au Premier ministre, Pravind Jugnauth, et s’attend que les points abordés lors de cette rencontre seront pris en compte pour la décision finale.

Du côté du ministère du Travail, c’est un discours neutre qui ressort. « Aucune décision n’a été prise et cela nécessitera d’autres réunions, le management campe sur sa décision », a déclaré le ministre.

Yousouf Ismael affirme quant à lui que le management attend la décision du ministre. » on attend ce que le ministre va nous dire mais pour nous c’était clair depuis le début, nous avons des procédures que nous devons suivre, nous suivons les procédures le gales et internes, je ne peux by-passe les procédures », a-t-il souligne face a la presse.