La « brillante pianiste française » Ornette qui vient de sortir son premier album Crazy et le nouveau groupe local Kalabaj de Nikola Raghoonauth se produiront pour la première fois sur la scène locale, ce soir, à l’Institut Français de Maurice, à Rose-Hill. Une initiative de l’organisme pour marquer la fête de la musique célébrée hier à travers le monde.
À partir de 20 heures, le public aura l’occasion de découvrir le nouveau groupe de Nikola Raghoonauth en première partie du concert. Il présentera sept morceaux de sa création. C’est la première sortie publique de Kalabaj dont l’objectif est de proposer un concert intégral d’une heure et demie par la suite, à Maurice et ailleurs.
L’instigateur du groupe est parti de la musique trip hop pour arriver à un résultat que le public découvrira ce soir. Car son travail a évolué depuis la première rencontre des musiciens et du chanteur/compositeur. Outre le clavier et la basse, Kalabaj accueille depuis quelques jours un batteur qui remplacerait en partie la dimension électronique de la composition.
Au bout de trois-quarts d’heure, ce sera au tour d’Ornette de monter sur scène. Cette jeune femme, considérée comme une brillante pianiste a « composé, arrangé et accompagné les autres ». Elle a fait ses armes derrière les claviers d’Alain Bashung, de Peter Von Poehl ou d’Arthur. Elle s’est ensuite mise à écrire des morceaux en solo et vient de sortir son premier album, Crazy qui est déjà un succès. Ornette « enchaîne des plateaux télé, radio, festivals, premières parties, et confirme à chaque concert son aisance et sa capacité à captiver le public ». Elle a grandi dans une famille d’artistes. Après une formation au conservatoire, où elle avoue n’avoir cependant jamais « travaillé » sa voix, la jeune femme se passionne peu à peu pour le jazz.
L’IFM invite le public à venir en grand nombre au concert ce soir. L’entrée est gratuite.