Le grand photographe, auteur de livres à succès et journaliste Michael Freeman a présenté au Light Gallery LUX* Belle-Mare des diapos ainsi qu’un film axé sur la Tea Horse Road à Lijiang, en Chine. Paul Jones, CEO de LUX* Resorts & Hotels, s’est dit impressionné par son talent. « Michael Freeman est à sa première visite à Maurice. C’est un capteur d’émotions qui arrive à transmettre un vécu à travers chacune de ses photos. Il animera prochainement des ateliers de photographies pour les Mauriciens », dit-il.
Devant un parterre d’invités et en présence d’une délégation chinoise de Lijiang Yulong Tourism Co Ltd, Michael Freeman a fait le récit de son aventure à Lijiang, retranscris en chinois par un interprète. Le photographe a mis en relief la beauté du pays, son architecture, ses paysages, mais il s’est surtout concentré sur l’art de la préparation du thé tout en immortalisant également les dévots marchant sur leurs genoux pour se rendre au temple. Certains parcourent des kilomètres de cette manière, sans se plaindre. Capturer l’instant présent, des images fortes qui restent ancrées dans l’esprit. Telle est la maxime de Michael Freeman. L’homme sait mesurer l’importance d’une scène. « Photography is a way to make a vision come true. I wanted to bring the guests to see the wonderful scenery and experience the Lijiang. » Pour la Tea-Horse Road, qui englobe 13 personnages importants, 20 semaines auront été nécessaires pour tout photographier. « I’ve done 6 trips in two years to be able to do this shooting. »
« A good picture is unpredictable »
Né en 1945, Michael Freeman a écrit près de 130 livres pour partager avec les autres sa passion de la photographie. Nombreuses de ses oeuvres photographiques ont été prises dans le sud-est asiatique. « Une belle photo relève d’un vécu, d’une histoire. Quand j’étais jeune, prendre en photo le Grand Canyon pouvait être un moment fort, mais aujourd’hui, je m’attarde sur une image qui met en relief les émotions. J’ai fait un livre avec la photo d’une petite chinoise en couverture. C’est un cliché que Paul Jones a beaucoup aimé car toute l’émotion est palpable sur le visage de cet enfant. Photography is about visual, imagination, point of view, composition, techniques. Visualise your subject and make the emotions come out, so that in the end the picture enables you to write a story. » Ce qui fait la force d’un bon photographe : « No one will ever think of taking that picture that expresses a lovely moment, a powerful expression. A good picture is unpredictable. »
Paul Jones, CEO de LUX* Resorts & Hotels, ne tarit pour sa part pas d’éloges à l’égard de Michael Freeman, qu’il a rencontré lors d’un atelier de travail en Chine. « J’aime la photographie et la manière dont il la visualise. C’est surtout l’art et la technique photographiques qu’il parvient à restituer dans un contexte bien précis. Il a aussi cet esprit de partage qui me fascine. Il mêle à la fois la sensibilité, la culture et cette indispensable “human touch”. Cet atelier  de photographie qu’il animera prochainement , et dont les dates seront communiquées ultérieurement au public, sera source d’inspirations. Amateurs et professionnels seront conviés pour une immersion dans des voyages photographiques. »
Pour sa part, Xianzhong He, Chairman de Lijiang Yulong Tourism Co Ltd, s’est dit impressionné par le travail de Michael Freeman et souhaite que les Mauriciens fassent le déplacement dans cette ville de la province du Yunnan pour découvrir la beauté de la région.