Le coût de la réalisation du Light Rail Transit Project (LRTP) est estimé à Rs 22 milliards. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Infrastructures publiques suppléant, Deva Virahsawmy, hier à l’Assemblée nationale. Il répondait à une question parlementaire de Kee Cheong Li Kwong Wing. Ce projet prévoit la création de 19 gares au total dont six seront des principales.
Le ministre a précisé que la somme de Rs 22 milliards n’est qu’approximative et sera confirmée une fois le meilleur soumissionnaire identifié. Selon ses indications, les prix des tickets devraient être similaires à ceux pratiqués actuellement par les autobus. À une question du député du MMM Raffick Sorefan, qui voulait savoir si les personnes âgées seraient dispensées de paiement des trajets par ce moyen de transport, le ministre a répondu qu’une décision sera prise ultérieurement. Nando Bodha a pour sa part cherché à savoir si le projet recevrait une subvention du gouvernement. « Nous ne pouvons parler de subvention tant que l’étude de faisabilité n’est pas terminée et nous devons attendre d’identifier le meilleur soumissionnaire », a répondu Deva Virahsawmy.
Kee Cheong Li Kwong Wing s’est quant à lui montré assez intrigué par la somme de Rs 22 milliards avant de demander si « ce sera suffisant pour faire vivre le projet » compte tenu des prix comparables à ceux pratiqués par les autobus actuellement. Le ministre a répondu que « this will be taken care of when choosing the bidder ». Et le député Li Kwong Wing de s’interroger encore : « s’il n’y a pas assez de voyageurs au quotidien, est ce que le gouvernement peut garantir qu’il y aura un retour sur investissement ? » Deva Virahsawmy devait répondre que « toutes ces questions ont été compilées par les consultants. Allons attendre ». Le député de Beau-Bassin/Petite-Rivière de présumer alors : « This means the report has not been finalised. So, we cannot ascertain whether it’s viable or not ». Pour le ministre, « the consultants have been working step by step ».