Surprise à l’arrivée de ce kilomètre qui était surtout prédestiné à un duel entre Twitter et Silver Bluff. C’est un troisième larron, Zhan Hu, qui profita de sa légère charge pour faire la différence, bien que Twitter semblait avoir fait le plus difficile au départ.
À voir la course, on se dit que Twitter, ou plutôt Daniel Moor, avait voulu mettre l’issue hors de doute dès l’ouverture des stalles. Dans les premiers 200m, Twitter avait déjà forcé ses poursuivants à camper sur leurs positions. Eskimo Roll, qu’on prévoyait proche de lui ou encore à son extérieur, ne put soutenir la comparaison. Silver Bluff, lui, avait bien démarré et pris la position à laquelle on s’attendait, sauf qu’il ne pouvait compter sur l’aide son compagnon de box.
Derrière ces trois chevaux avait pris place Zhan Hu, avec Lake Geneva à son extérieur. Sole Mio n’était pas trop loin. Genuine Leather était plus en retrait que prévu, tandis que Donnie Brasco était carrément décroché. Les positions restèrent inchangées durant le parcours et Twitter aborda la ligne droite en tête, poursuivi par les deux Gujadhur, Eskimo Roll et Silver Bluff. Eskimo Roll fut le premier à céder, tandis que l’autre ne put passer à la vitesse supérieure.
Ce fut le light-weight Zhan Hu, sous la cravache de Rakesh Bhaugeerothee, qui émergea en ligne droite et, la différence de poids aidant, il put refaire tout son retard pour remporter ce Groupe 3. Pour Rakesh Bhaugeerothee, c’était la grande joie car s’imposer dans une épreuve de ce genre n’arrive pas toutes les semaines.
Twitter a eu tout pour donner le meilleur de lui-même. Il n’a jamais été inquiété dans le parcours et s’il n’a pas gagné, c’est qu’il n’était pas le meilleur du jour ou que son vainqueur était physiquement mieux.
Pour en revenir à Zhan Hu, on savait qu’il s’était déjà imposé sur 1000m. On avait aussi trouvé que le parcours était trop long pour ses aptitudes la semaine dernière. On ne le pensait pas en mesure de lutter à armes égales avec ses adversaires du jour.
On ne peut dire que Silver Bluff a déçu. On lui avait accordé les meilleures chances parce qu’on pensait Eskimo Roll capable de contraindre Twitter à sortir de son pas. Lake Geneva s’est bien défendu et a eu le mérite de devancer Silver Bluff. Et là encore, on peut dire que c’est la différence de poids qui a parlé en cette fin de course.
Sole Mio fit ce qu’il put, mais celui qui nous aura le plus impressionné dans la ligne droite finale n’est nul autre que Donnie Brasco. Distancé au début du parcours, il refit énormément de terrain et dut même changer de ligne dans les derniers mètres.