Après la dernière manche du championnat des 4-ans la semaine dernière, c’est la Lightning Cup qui sera l’attraction principale de cette dix-huitième journée, course qui couronne traditionnellement le coursier le plus rapide de l’île. Après l’exercice des retraits effectué ce matin (ndlr: jeudi) et qui a vu le scratching des deux chevaux de Gilbert Rousset, à savoir King’s Knight et Kimberly Al et Azapel de l’entraînement Shirish Narang, il ne seront que huit sur la grille de départ de ce sprint court sur un kilomètre.
Au premier coup d’oeil, c’est l’entraînement Gujadhur qui semble le mieux placé avec deux représentants et non des moindres. En effet, avec Reim et Tandragee, deux habitués de l’élite, la casaque bleu électrique et écharpe rouge ne fait pas mystère de ses ambitions dans cette épreuve aux fortes dotations. Mais la course est loin d’être gagnée pour ces deux chevaux car Nordic Warrior ne viendra pas la fleur au fusil.
L’élève d’Alain Perdrau tente le pari osé de briller sur le kilomètre, lui n’a jamais couru sur cette distance depuis qu’il évolue au Champ de Mars. Pourra-t-il relever ce défi? Nous pensons que oui car primo, il a l’avantage de la corde, deuxio, avec le parcours réduit, il pourra imprimer un tempo relativement élevé durant toute la course et tertio, même si Streetbouncer, qui est placé juste à côté de lui dans les stalles de départ, tente de contrarier ses plans,  on est d’avis qu’il aura suffisamment de ressources pour faire de every single post a winning post.
Avec ces deux chevaux qui seront fort probablement les animateurs, il faudra garder un oeil sur les finisseurs, surtout les représentants de l’entraînement Gujadhur qui peuvent faire parler leur classe. A commencer par Reim, convaincant vainqueur lors de la 15e journée sous la selle de Nooresh Juglall. La parcours paraît juste pour ses réelles aptitudes, d’autant qu’il prend du temps à développer son action. Sur le parcours, il n’est pas impossible que son jockey le bounce to put him in the race. Si tel est le cas, il faudra s’attendre qu’il prenne une part active à l’arrivée.
Son compagnon d’entraînement Tandragee devrait lui aussi se manifester. Contrairement à Reim, le parcours réduit ne lui pose aucun problème pour s’y être imposé la saison dernière sous la selle de Noel Callow. Pour garder ses chances intactes, Girish Goomany devra s’assurer que son coursier soit within striking distance à l’amorce du dernier virage. Pourra-t-il le faire avec une 7e ligne? Nous pensons que c’est là où réside la clé de la réussite pour lui car physiquement, on ne peut rien lui reprocher.
Sinon que dire des autres partants si ce n’est qu’on les voit plutôt comme des secondes chances. Le tenant du titre Zhan Hu, aura pour lui l’avantage du handicap et de la ligne, ce qui pourrait lui donner un parcours en or à la corde. Reste que sur la valeur intrinsèque, on le voit difficilement mater les favoris.
Streetbouncer reste un spécialiste de la distance. Son handicap favorable plaide en sa faveur, mais est-ce suffisant pour renverser la vapeur, lui qui a toujours démontré ses limites à ce niveau?
Clifton Surf est un pur sprinter qui compte trois victoires sur 1200m dans son pays natal. Il n’a pas mal fait au training et vient généralement au finish. On préfère toutefois le voir en action d’abord. Quant à Split The Breeze et Lake Geneva on les voit plutôt pour une place.
Nous ferons de Nordic Warrior notre favori pour la victoire et derrière lui nous placerons Tandragee, Reim et Streetnouncer.