La casaque bleu électrique et écharpe rouge a brillé de mille feux samedi dernier avec le couronnement de Reim suite à sa brillante victoire dans la Lightning Cup, le sprinter de l’entraînement Gujadhur offrant au passage la sixième épreuve principale de la saison à son entraîneur. Il succède ainsi à Zhan Hu au tableau des vainqueurs de cette prestigieuse course. Hormis le doublé de Patrick Merven (Mighty Lion et The Tripster), le 18e acte a été très équilibré dans son ensemble puisque six autres entraîneurs ont rejoint le box des vainqueurs, à savoir R.Gujadhur (Polar Palace), Allet (Maestro’s Salute), Rousset (Karraar), Gujadhur (Reim), C.Ramdin (Sir Henry) et Perdrau (League Of Legends). Si la déconvenue surprise de The Deacon (7e course) et le triomphe de l’extrême outsider Polar Palace (Rs 6 500) ont été les grosses sensations de la journée, Karraar en a, lui, profiter pour signer sa quatrième victoire consécutive au Champ de Mars.
L’édition 2016 de la Lightning Cup enregistra l’absence du lauréat 2015 Zhan Hu peu avant le déroulement de la course suite à la blessure de son cavalier. Dans l’impossibilité de lui trouver un jockey adéquat, le sprinter de l’entraînemement a été tout bonnement scratched et ils n’étaient plus que sept à se présenter sur la ligne de départ. Bien que n’ayant jamais concouru sur la distance depuis qu’il évolue sur notre turf, Nordic Warrior partait avec l’étendard de favori, surtout avec l’avantage que lui conférait sa première ligne, mais les deux représentants de l’entraînement Gujadhur, Reim et Tandragee, semblaient sur papier être les plus susceptibles de lui disputer la victoire.
Auteur d’une bonne mise en action, Nordic Warrior dut quand même contrer les vélléités offensives de Streetbouncer, qui avait décidé de tenter crânement sa chance avec son faible handicap, mais la monture de Sooful ne put passer le nez devant, ce qui tourna à l’avantage de Reim qui eut le loisir de se glisser le long de la lice pour se placer dans le dos du meneur. Tandragee se retrouva sur le flanc de son compagnon d’entraînement, ce qui força Lake Geneva en épaisseur. Vinrent ensuite Split The Breeze et Clifton Surf, qui avait hésité à l’ouverture des boîtes.
Avec Streetbouncer sur son arrière-main, le meneur proposa une allure sélective mais tout restait encore possible à l’entame de la dernière ligne droite. Fidèle à son habitude, Nordic Warrior alla chercher appui sur les barres intérieures alors que Reim se rapprochait dangereusement sur son flanc gauche. Tandragee était encore dans le coup mais comprend mal la tactique déployée par Goomany de rester à la corde alors qu’il n’y avait plus de passage avec Nordic Warrior et Reim. Le Mauricien se ravisa, certes, dans les derniers 50m mais sa chance s’était envolée. Reim, bien qu’il pencha beaucoup sur sa gauche malgré toute la volonté de son cavalier de le stabiliser, parvint tout de même à rattraper Nordic Warrior dans les dernières foulées.  
Avec une piste molle à 2.9 unités, Reim a tout de même bouclé le kilomètre en 0’’56’90, ce qui constitue la deuxième meilleure marque sur la distance depuis le début de la présente campagne. Son entourage doit d’ailleurs se réjouir qu’il commence à enfin évoluer sur sa vraie valeur puisque sa victoire dans la Lightning Cup était sa troisième de la saison, confirmant ainsi qu’il est bel et bien le meilleur sprinter en action au Champ de Mars actuellement. Tandragee, troisième de l’épreuve, a de nouveau fait l’arrivée, même s’il aurait pu aspirer à mieux. Une mention également pour Split The Breeze, la nouvelle unité de Shirish Narang qui s’est de nouveau glissée dans la bonne combinaison. Il est à suivre face à une opposition moins relevée, surtout avec maintenant deux bonnes courses sous les sabots.