Photo internet

Liverpool et Mohamed Salah, auteur d’un doublé, n’ont fait qu’une bouchée de l’Etoile Rouge de Belgrade mercredi (4-0) lors de la 3e journée de la Ligue des champions, renouant ainsi avec le jeu chatoyant qui leur avait permis d’atteindre la finale la saison passée.

Le trio magique composé de Salah, Roberto Firmino et Sadio Mané a marqué les quatre buts, envoyant un message au reste de l’Europe: après quelques sorties poussives, notamment une défaite à Naples au début du mois, revoilà les « Reds » au top.

Avant le match retour à Belgrade, ils occupent la première place du groupe C (6 pts), avec une longueur d’avance sur le Napoli (5 pts) après le match nul contre le PSG (3e avec 4 pts).

Voyant son équipe en panne offensivement ces dernières semaines, Jürgen Klopp avait décidé d’appuyer un bon coup sur l’accélérateur contre le modeste Belgrade.

Pour sortir de la léthargie offensive (quatre buts marqués sur les cinq derniers matches toutes compétitions confondues), le sorcier allemand avait aligné son « Fab Three », profitant du retour de blessure de Mané.

Pour servir son trio, il avait aligné le très offensif Shaqiri au milieu. Le trapu Suisse aussi a été excellent.

Sur la pelouse d’Anfield, ça n’a en effet pas fait un pli. Les « Reds » ont ultra dominé, monopolisant le ballon et multipliant buts et occasions, à la manière du PSG lors de la précédente journée (6-1) contre une Etoile Rouge dépassée.

– Cinquante pour Salah –

Dès la 20e minutes, Firmino mettait les siens devant après avoir été servi dans un fauteuil par Roberston, lui-même parfaitement lancé par Shaqiri.

Le Suisse était encore à la baguette juste avant la pause pour une déviation dans la course de Salah. L’Egyptien, après quelques ratés, ne manquait cette fois pas sa chance et ajustait Borjan (2-0, 45) pour marquer son premier but de la saison en C1.

Le meilleur joueur de la dernière saison de Premier League permettait à son équipe de s’envoler au retour de vestiaires, en transformant un penalty provoqué par Mané, suite à une faute de Stojkovic (3-0, 51).

Quel soulagement pour l’Egyptien! Avec ce cinquantième but en rouge, le revoilà de retour dans son rôle de « serial buteur », lui qui était plutôt devenu un « serial gâcheur » après un début de saison en demi-teinte, dans la droite ligne de sa Coupe du monde peu réussie. Il avait déjà trouvé la faille contre Huddersfield (1-0) durant le week-end.

Salah à 50 buts? « Il peut dire merci à ses coéquipiers parce qu’il est très difficile de marquer des buts sans ces passes et ces centres merveilleux, a commenté Klopp. C’est bien qu’on puisse peut-être arrêter d’en parler un peu. Je n’étais pas dans le doute, il n’était pas dans le doute, mais si on vous pose constamment des questions à ce sujet, vous pensez que quelque chose se passe. C’est un chiffre exceptionnel et avec un peu de chance, il peut continuer. Quel sera son prochain record? »

Quant à Mané, lui aussi à la recherche de sa meilleure forme, il a manqué un penalty à la 75e minute, après la sortie de Salah.

Heureusement pour le Sénégalais, Sturridge lui glissait un petit ballon, qu’il parvenait à reprendre hors de portée de Borjan (80) pour alourdit encore l’addition.