Crédit : Franck FIFE / AFP

La France, vainqueur de la Coupe du Monde en Russie en juillet dernier, se déplace en Allemagne, championne du Monde 2014, aujourd’hui pour l’ouverture de la Nations League. Quatre mois après la débâcle de la Coupe du Monde, l’Allemagne s’avance fragilisée face à l’équipe de France qu’elle rencontre ce soir.

Si Joachim Low a décidé de reconduire la plupart de ses mondialistes, il a laissé sa chance à quelques jeunes. De là à parler de renouveau? Malgré une élimination en poules du Mondial, une première pour l’Allemagne depuis 1938. Certains pontes du foot allemand ont critiqué ses choix tactiques. Les supporters, eux, perdent patience : seuls 27 % des fans de football répondent “oui” ou “plutôt oui” à la question de savoir si l’équipe peut renouer avec le succès avec Löw sur le banc, selon un sondage réalisé le 29 août par l’institut Civey. C’est dire si les deux matches à venir, face au Pérou dimanche

mais surtout face aux Bleus ce soir, pèseront. Pour leur part, les champions du monde 2018 seront tous présents à l’exception du capitaine et gardien de but Hugo Lloris, qui s’est blessé. Mais pour le premier match depuis le sacre mondial en Russie, on peut imaginer que le sélectionneur Didier Deschamps sera tenté de titulariser l’équipe qui a débuté lors de la finale face à la Croatie (4-2, le 15 juillet).

À l’exception, évidemment, de Lloris, qui sera remplacé dans les buts par Alphonse Areola, en l’absence également de Steve Mandanda (cuisse). Ce soir sera le premier match en compétition officielle pour Ryan Giggs sur le banc du Pays de Galles et il retrouvera Roy Keane, son ancien partenaire à Manchester United, lui-même sélectionneur de l’Irlande. Les Irlandais avaient privé les Gallois, demi-finalistes de l’Euro 2016, d’une place en barrages de la Coupe du Monde.

Demain, les Italiens, désormais sous la conduite de Roberto Mancin, voudront se racheter après avoir manqué la Coupe du Monde. Ils seront opposés à la Pologne qui s’est fait sortir de la phase de groupes de la Coupe du Monde dès le deuxième match.

Enfin, samedi, Gareth Southgate et ses hommes risquent d’être chaleureusement accueillis à Wembley après leur demi-finale de Coupe du Monde. Ils seront l’hôte de l’Espagne où, sur le banc, Luis Enrique remplace Fernando Hierro, qui avait lui-même assuré l’intérim après le renvoi tumultueux de Julien Lopetegui à l’aube du Mondial.

Pour rappel, cette nouvelle compétition d’équipes nationales de l’UEFA va remplacer la plupart des matches amicaux, ce qui permettra aux nations d’affronter des équipes de niveau égal. Les quatre premiers de la Ligue A se qualifient pour la phase finale de la Nations League en juin 2019. Les autres équipes jouent pour être promues ou reléguées, ou encore pour se qualifier pour l’Euro 2020.

Les 55 équipes en lice ont été réparties selon leurs coefficients UEFA à la fin des éliminatoires européens et le tirage au sort a eu lieu le 24 janvier 2018 à Lausanne. Les quatre vainqueurs de groupe de la Ligue A se qualifiant pour la phase finale de la Nations League en juin 2019 avec des demi-finales, un match pour la troisième place et la finale. Les vainqueurs de groupe des Ligues B, C et D seront promus et ceux qui termineront derniers en Ligues A, B et C relégués. La prochaine saison se déroule en 2020/21.