Le barreur O’Brian Brasse a remporté, pour la deuxième année consécutive, le titre de champion national de laser optimist, en réussissant le tour de force de marquer 10 points sur les 12 manches de la dernière journée, samedi dernier, dans le plan d’eau de Grand Baie.
O’Brian Brasse a dessiné son succès dès le coup d’envoi de la ligue, en remportant toutes les manches. A l’arrivée, il signe une très belle saison. C’est d’ailleurs lui qui a mené les débats dès le coup d’envoi, il y a un mois
« Il a fait de gros progrès. Ce qui se traduit par une meilleure maîtrise de son bateau », note l’entraîneur national Mike Lafleur. D’ailleurs, il ne tarit pas d’éloges pour son protégé. « Il a très bien maîtrisé les aspects de la barre », souligne-t-il.
C’est d’ailleurs ce qui lui a offert ce titre, lui permettant de survoler sa catégorie. Derrière lui, il laisse William Orange, auteur d’une belle remontée la semaine précédente, à 18 points.
« Mais ce n’est pas tout. William Orange a réussi à effectuer une belle remontée sur les deux dernières semaines. C’était le match dans le match », analyse Mike Lafleur.
A la troisième place, on retrouve Adrien Lacaze, lui aussi auteur d’une belle remontée ces dernières semaines. « J’avais déjà prédit que le titre se jouerait entre ces trois. Mais O’Brian s’est bien défendu », poursuit le coach.
En même temps, il note avec une certaine satisfaction que même si le championnat était quasiment bouclé, les barreurs se sont donnés rendez-vous pour cette dernière joute. « William Orange a joué le tout pour le tout dans les trois dernières manches. Même si O’Brian avait déjà plié l’opposition, William s’est battu : on a assisté à trois manches très disputées », souligne Mike Lafleur.
Ce dernier va encore plus loin en disant que la lutte, l’année prochaine, s’annoncera encore plus serrée. « Si les barreurs continuent sur cette lancée, on verra une belle bataille pour le titre. »
En radial, le titre est allé à Christopher Bon, qui a dominé Kevin Lafleur et Loïc Edouard. Encore une fois, les barreurs se sont appliqués pour arriver à maîtriser l’adversité. « Il n’y a pas de secrets : il s’agit de s’appliquer. Les trois premiers ont montré qu’ils pouvaient bien faire », avance l’entraîneur national.
Avec la clôture de la saison, l’heure est au bilan. Les barreurs ont vécu une deuxième partie de saison assez chargée, avec les différents championnats. Ce qui a occupé les devants de la scène pendant près de trois mois. « Les barreurs ont eu l’occasion de se parfaire pendant les différentes manches. »
Les choses sérieuses débuteront dès le 15 janvier, avec le coup d’envoi de la ligue de radial 4.7. « Ce sera destiné aux plus jeunes. Là encore, le championnat se déroulera sur 12 manches », explique Mike Lafleur.
Dès mars, les seniors seront engagés dans la dernière phase des qualificatifs pour la Coupe de l’océan Indien, qui se tiendra aux Seychelles. « Ce sera notre plus gros objectif de la saison. On y va pour que les jeunes puissent gagner de l’expérience, et pour préparer l’équipe pour les JIOI 2015 », conclut Mike Lafleur.