Une centaine de trailers étaient au rendez-vous le week-end dernier aux Gorges de la Rivière Noire pour la première course 2012. Le Trail de Gollum a servi les intérêts de Jeni Smith et Laurence Goilot, champions en titre et qui confirment d’entrée leurs intentions pour la nouvelle saison.
Séparé en deux parcours, ce premier rendez-vous 2012 comportait une course courte de 9 km et une autre de 15 km. Le contingent de 9 km a démarré sur Plaine Champagne et entamé immédiatement la descente. Le sentier Gollum traverse la vallée au-dessous du viewpoint de Plaine Champagne dans la forêt vierge, vers la Rivière Perdue qui descend abruptement et quasi verticalement sur la Rivière Roches Blanches, le tributaire principal de la Rivière Noire.
C’est un petit groupe avec Loïc Maingard, Bhuvish Lukea, Steve Gentil, Thomas Dupont, Olivier et Caroline Maurel qui devaient prendre un départ rapide. Une fois dans les bois, les coureurs étaient obligés de ralentir, et les écarts se sont creusés. À la fin, c’est Lukea (48’27), Dupont (1h 12’01) et Gentil (1h 15’32) qui ont constitué le podium chez les hommes. Caroline Maurel (1h 17’06), Caroline Mamet (1h 33’29) et Tatiana Bathfield (1h 40’07) ont été le trio dominateur chez les femmes.
Les trailers sur 15 km étaient réunis à la Rivière Noire et se sont aussitôt dirigés vers la montée mythique de Parakeet, les 6 km les plus raides de Maurice. Comme d’habitude, le groupe de meneurs était composé de Jeni Smith, Janot Fra, Desvaux, Yan de Maroussem, Vishal Ittoo, Henri Julien, Didier Lamarque, Philippe la Hausse et Christopher Blackburn.
En bas de Parakeet, après 2,4 km de course, Frédérick Desjardins, 3e dans la ligue de trail 2011, le jeune Ulric Dupont, les frères Desvaux, Simon et Thomas, ainsi que Romain Bayol se sont mis de la partie et eux aussi devaient faire une belle montée.
Avec la pluie de la veille, le sentier était mouillé mais la fraîcheur du matin rendait le parcours agréable. La première vingtaine de coureurs est arrivée à l’antenne de Parakeet entre 40 et 55 minutes, avant d’entamer la descente vers le sentier de Gollum, rattrapant les coureurs du petit parcours.
Certains trailers expérimentés ont vraiment aimé, se laissant griser par cette descente encore “vierge”, en passant par le marais de Gollum, emplacement magique dans les gorges sur un petit plateau de végétation indigène qui arbitre les derniers cerfs du parc national. Mais la plupart de participants ont été prudents et sont descendus lentement, par précaution, par-dessus les grosses roches riveraines.
Enfin, en bas, sur les sentiers sur le bord de la rivière, le rythme des uns et des autres a accéléré de plus en plus, avec les chronos impressionnants des premiers. Smith vola littéralement sur les sentiers hypertechniques pour terminer en 1h28’15, suivi de Ittoo à seulement cinq secondes, et Fra dans un temps de 1h 36’02. Simon Desvaux, Maroussem, Dupont, Blackburn et Desjardins complètent le parcours en moins que 1h45.
Chez les femmes, Laurence Goilot n’avait pas de concurrence en terminant avec un chrono de 2h18’19, suivie par une nouvelle venue dans la ligue de trail, Isabelle Dupont, en 2h 23’26. La très expérimentée Valérie Gérard (2h 33’37) compléta le podium.
L’organisateur Rando-Trail & Nature remercie les bénévoles Loïc Maingard, Géraldine Fayolle et Kay Farrow et les sponsors Phoenix Beverages Ltd, Pharmacie Nouvelle et Les Moulins de la Concorde pour leur appui. La prochaine course (formats long et court) est le Trail de Chamarel le samedi 18 février (www.randotrail.mu).