Le réalisateur Roshan Rajkoomar se tourne vers le registre du thriller. Une tentative de renouvellement, après une dizaine d’années à officier dans la production de courts métrages comiques. Il propose Limit, une histoire de meurtre à la mauricienne.
Baisse des ventes de courts métrages comiques. Ce constat conduit le réalisateur Roshan Rajkoomar à changer de créneau, après avoir officié dans le registre du rire durant une dizaine d’années avec le concours de comédiens comme Alexandre Martin, pour ne citer que lui. Le réalisateur pointe l’objectif de sa caméra vers d’autres genres afin d’explorer les avenues susceptibles de susciter un intérêt chez le public amateur de productions locales.