Si on attendait Governor General, ce fut Gida qui causa une petit surprise dans l’épreuve phare en s’imposant de bout en bout. Cette course tactique, signée Cédric Ségeon mérite d’être saluée car le Français a mis à contribution toute son expérience pour piéger ses rivaux dont le favori Governor General et le très chuchoté Posse Comitatus. La victoire de Gida ne fut pas la seule pour l’écurie Merven qui a aussi brillé avec Fort Noble qui est finalement parvenu à conjurer le mauvais sort après trente-trois tentatives infructueuses. A défaut de triplé ou de quadruple, l’écurie Rousset s’est contenté d’un doublé avec Polar Royale et Dee Major et garde Gujadhur, qui s’est imposé avec Sweep Forward, à distance respectable. Mais le fait de la journée a été sans doute la décision des commissaries de courses de déclarer Lion’s Print, qui s’est imposé de 6L dans la quatrième épreuve de non-partant, après qu’il eut forcé la portière de sa stalle. La victoire est finalement revenue à Leo’s Rush de l’écurie Maingard, arrivé deuxième et qui était piloté par Robbie Burke. A retenir la confirmation de Power Dive dans la deuxième épreuve et la belle victoire de Rulerofmyheart dans la cinquième pour la première de Juglall en tant que professionnel.
Gida fut le plus rapide à l’ouverture des boîtes et Cédric Ségeon demontra vite son intérêt pour la position tête et corde. Avec la longue ligne droite que confère un 1600m, le Français parvint à ses fins sans de grosses débauches d’énergie, ce qui lui a permit de conserver suffisamment de ressources pour bien terminer. Sur son arrière-main on retrouva Posse Comitatus, à l’intérieur de ce dernier Diamond Light, Governor General était quatrième en one-off de la monture de Derreck David, dans son sillage Druid’s Moon tandis que Royal Chalon et High Accolade fermaient le cortège.
Nullement inquiété à l’avant, Cédric Ségeon put dicter le rythme de la course à loisir. Niven Marday tenta un petit quelque chose aux 800 mètres avant de se raviser. Ségeon n’en demanda pas mieux et continua à mener les débats à sa guise. Entre-temps, Posse Comitatus avait réussi à s’intercaler entre le leader et Diamond Light le long des barres alors que Govenor General était toujours quatrième.
Au vu du déroulement de la course, la monture de Geroudis fut le plus désavantagé, lui qui avait avait bénéficié d’un rythme soutenu à sa reprise.
Les choses se précisèrent à 400 mètres de l’arrivée lorsque Gida lança le sprint final. Si Posse Comitatus réagit promptement, Governor General fut incapable de suivre le rythme alors que Diamond Light était bien en main.
Le protégé de Patrick Merven tourna en tête dans la dernière ligne droite mais se retrouva sous la menace de Posse Comitatus qui fit grosse impression à l’extérieur. Derreck David dirigea Diamond Light à l’intérieur, alors que Governor General, surprit au démarrage, s’amena en pleine piste.
L’issue fut loin d’être certaine à ce moment précis car tout était encore jouable. Sous la monte énergique de Ségeon, Gida maintint le bon rythme mais le Français eut le malheur de perdre sa cravache à environ 125 mètres du poteau. Avec Posse Comitatus qui devenait de plus en plus une menace sérieuse, Ségeon joua des pieds et des mains pour accompagner sa monture qui se montra très courageux pour rallier le but en vainqueur. Posse Comitatus conserva le premier accessit devant le régulier Diamond Light, auteur d’une excellente entrée en matière et qui aurait certainement pu prétendre à mieux s’il avait eu toutes ses aises dans la partie concluante de l’épreuve. Quant au favori Governor General, il ne put faire mieux qu’une modeste quatrième place à moins de 3L de Gida. Ce dernier boucla les 1600m dans le temps moyen de 1.38.93.