Ce dimanche matin, 22 septembre, un rassemblement de femmes de plusieurs régions de l’île a eu lieu à Cassis. Elles s’y sont réunies dans un but commun : stopper la violence envers les femmes.

Cette initiative fait suite aux quatre cas de féminicide recensés à Maurice et à Rodrigues ces derniers jours.

La vague de sympathies et de témoignages des victimes de violences conjugales sur les réseaux sociaux s’est matérialisée en un mouvement : « Linion Fam ».

Toutes souhaitent de meilleures lois et une approche différente des autorités vis-à-vis des victimes de violences domestiques.

Suite à cette rencontre, une campagne a été dégagée, menant dans un premier temps à une marche pacifique, qui a été prévue pour le 5 octobre. Cette mobilisation se fera de concert  avec la marche à l’initiative du mouvement Heartily Empowerment Rights of Sisters de Rodrigues. Elle sera organisée pour rendre hommage à Chancella Perrine, mortellement poignardée par son ex-concubin, le 20 août.

« Li nepli possible ki zom ress impuni, li paye zis enn lamann et li re-rentre dan enn lot kouple et fer enn lot viktim », a soutenu Catherine Prosper porte-parole du mouvement mais également une victime de violences conjugales.