Cette année encore, à l’initiative de l’Overseas Education Centre (OVEC), qui envoie de jeunes Mauriciens poursuivre leurs études à l’étranger, une centaine d’étudiants ont décroché des bourses allant de 10% à 100% pour des études dans les meilleures universités du monde. Plus d’une trentaine ont déjà confirmé leur place. Parmi eux, deux jeunes ont obtenu des bourses complètes alors que plus d’une dizaine seront financés à plus de 40%.
 
Parmi les centaines de jeunes ayant obtenu des bourses, une bonne dizaine ont déjà mis le cap pour leurs destinations respectives alors que les autres partiront dans les prochaines semaines. Un jeune médecin a par ailleurs décroché la 100% Scholarship pour sa spécialisation à la Dalian Medical University.  L’University SP Jain a également offert une bourse de 100% à une étudiante mauricienne. La Deakin University (Australie) a pour sa part offert deux bourses de 50% alors que huit autres jeunes ont reçu des bourses de 10% de leur “tuition fees”.
Une fois de plus, les universités canadiennes ont la cote auprès des Mauriciens. L’Université de Guelph, à Toronto, qui compte déjà bon nombre de nos ressortissants, accueillera cette année 12 autres boursiers, dont six ayant obtenu des bourses de plus de 40%. Notons aussi qu’un étudiant, Chan Kan Cheong Vincent, du Lycée Labourdonnais, a réussi à décrocher une bourse de 27% de la fameuse University of British Columbia (UBC), qui reçoit environs 80 000 demandes d’admission du monde entier chaque année.
De même, beaucoup d’autres ont été admis dans d’autres institutions canadiennes, telles la New Brunswick University, la Memorial University in NewFoundland, l’Université de Waterloo et la Prince Edward Island University, qui accueillera  d’ailleurs une dizaine d’étudiants mauriciens, dont la Miss Mauritius 2015, Danika Atchia. D’autre part, les universités asiatiques, notamment celles de Chine (Nottingham, Xian Jiaotong Liverpool et Nanjing Medical) et de Malaisie (Monash, Nottingham et Help) continuent de faire la part belle aux étudiants mauriciens avec l’octroi d’une quinzaine de bourses. Outre le Canada, l’Australie est une autre destination attirant bon nombre de Mauriciens en raison des opportunités d’emploi proposées après les études. Si les universités telles la Curtin University, la Trobe University, Monash University et Macquarie University continuent à offrir des bourses chaque année, la Newcastle University a, elle, mis sur pied des bourses spéciales, la Dean’s International Scholarship For High Achievers pour les étudiants de l’OVEC. Ils sont ainsi trois jeunes à avoir obtenu cette bourse cette année. En 2014, Urvashi Gopaul avait obtenu une bourse de 100% pour faire un doctorat et, l’an dernier, Neolla Esther Yvon était la première étudiante mauricienne à décrocher la Golden Jubilee Commemorative International Scholarship de 100%.  À noter que l’OVEC organisera un “predeparture gathering” en l’honneur des boursiers ce mois-ci.
Le fait d’avoir autant de bourses pour ces jeunes a été rendu possible grâce à la négociation et l’intervention de l’OVEC auprès des universités que l’organisme représente. Sa directrice, le Dr Dorish Chitson, revient de ses prospections, où elle a eu l’occasion de visiter bon nombre des institutions qu’elle représente, notamment en Australie, aux États Unis et au Canada. Ce déplacement a été l’occasion pour elle d’assister à des conférences sur l’éducation, de faire un constat de visu des infrastructures, des cours dispensés et de rencontrer ses étudiants. « C’est important de toujours rester en contact avec les étudiants et de veiller à ce que tout se passe bien tout au long de leurs études. L’OVEC est toujours à l’avant-garde des développements dans le domaine de l’éducation car il suit de près l’évolution non seulement des demandes de la part de ses étudiants, mais aussi des institutions internationales, qui fluctuent selon les conjonctures économiques, politiques et sociales », dit-elle.