La quatrième journée a été l’occasion pour l’écurie Gujadhur d’ajouter une autre épreuve phare à son tableau de chasse — la troisième du genre depuis le début de la saison — avec Tandragee qui n’a donné aucune chance à ses rivaux dans une ligne droite finale qu’il a survolée avec beaucoup d’autorité. Avec Tiger Island qui s’était imposé plus tôt dans la journée, Tandragee a permis à l’écurie Gujadhur de rester sur les talons de Rousset qui a une nouvelle fois fait feu de tout bois en s’emparant de quatre des neuf courses au programme. Avec Obama, Bronco Buster, Albert Mooney et Rear Admiral, on en a eu pour tous les goûts samedi dernier du côté de l’écurie championne en titre et le rythme risque d’être encore soutenu dans les semaines à venir avec les dispositions actuelles de ses chevaux. Notons par ailleurs les premières de l’écurie Serge Henry et de son jockey Johan Victoire avec Beacon Flare et celle de Pier Corne Orffer avec Democratic Man dans l’épreuve d’ouverture. Quant à l’écurie Perdrau, elle a engrangé sa quatrième réussite de la saison avec Kalinago, piloté à la perfection par Benedict Woodworth.
Si, lors de la journée inaugurale, il avait démontré qu’il avait retrouvé son meilleur niveau, Tandragee a remis ça samedi dernier en s’adjugeant sa deuxième victoire en autant de sorties cette saison. L’alezan de l’écurie Gujadhur a sorti une pointe de vitesse foudroyante pour rallier le but dans un style des plus convaincants.
C’est Mining Prospect et Casey’s War qui se montrèrent les plus prompts à l’ouverture des boîtes mais c’est le coursier de l’écurie Vincent Allet qui prit les choses en main en se plaçant dans la position tête et corde. En deuxième position on retrouva Casey’s War, à son extérieur le revenant Green Keeper, arrivèrent ensuite Ice Axe qui courait à l’intérieur d’Abington, Tandragee à l’extérieur de Ghost Dog alors que Liquid Motion et Rudi Rocks, partis lentement, occupèrent les deux derniers rangs.
Mining Prospect lança la course sur de bonnes bases et comptait même à un certain moment quelque 2L d’avance sur Green Keeper qui avait auparavant pu trouver les barres. Cette avance devait croître de deux longueurs supplémentaires dans la descente sur l’éventuel vainqueur qui se retrouva à plus de 10L à ce moment précis de l’épreuve.
Veale laissa Mining Prospect s’étendre librement à l’avant à tel point qu’on croyait que le coursier de Vincent Allet allait être difficile à remonter d’autant qu’à l’arrière, on n’avait pas encore enclenché les grandes manoeuvres.
Les choses ne se précisèrent qu’à 400 mètres de l’arrivée lorsque les backmarkers se mirent à la poursuite du meneur. Avec Green Keeper qui n’en pouvait plus, ils durent porter leur attaque en épaisseur. A l’avant Mining Prospect donnait des signes de détresse mais ne s’avoua pas vaincu pour autant.
Casey’s War fut le premier à se lancer à la poursuite du fuyard mais fut vite rejoint par Tandragee qui aborda la dernière courbe avec plein de réserves sous les sabots. L’alezan prit sans peine aucune la mesure du représentant de l’écurie Maingard avant de fondre sur Mining Prospect quelques foulées plus loin. A plein gaz sous l’impulsion de Noel Callow, l’élève de Ramapatee Gujadhur déploya une accélération meurtrière pour laisser sur place Mining Prospect, avant de rallier le but avec autorité. Ce dernier perdit même le bénéfice du premier et du deuxième accessit qui allèrent respectivement à Casey’s War et Liquid Motion qui n’eut pas une fin de course limpide. Tandragee boucla les 1400m dans le bon temps de 1.23.95. Sur cette forme, il va falloir compter avec lui dans le deuxième classique du calendrier, à savoir le Barbé, qui sera couru le 1er juin prochain.