Ce sont à nouveau les chevaux détenant un rating de 60 ou plus qui monopoliseront l’attention lors de ce quatrième acte et ce, sur 1400m. Après la victoire de Bulsara dans la Duchesse la semaine dernière, l’écurie Gujadhur peut poursuivre sur sa lancée avec Tandragee qui vise une deuxième victoire en autant de sorties cette saison.
Le représentant de la plus vieille écurie du turf n’a pas fait dans le détail lors de sa reprise avec la compétition il y a trois semaines, confirmant par la même occasion ses bonnes dispositions affichées à l’entraînement. Tandragee s’est encore améliorée depuis et n’est pas passé inaperçu à l’heure des galops. Plus à l’aise quand il peut suivre non loin des animateurs, on veut croire que Callow, en dépit d’une ligne moyenne, saura adopter la meilleure pour garder les chances de son coursier intactes. Sur sa bonne forme du moment, Tandragee peut légitimement ambitionner de doubler la mise.
Son plus sérieux adversaire se nomme Liquid Motion qui aurait mieux fait lors de la journée inaugurale s’il n’avait pas eu à porter son attaque en épaisseur. Mal loti dans les boîtes de départ, la monture de Ségéon suivra sans doute au coeur du peloton avant de faire valoir son excellent coup de reins. S’il est lancé au bon moment, Liquid Motion peut donner du fil à retordre à Tandragee au finish.
Casey’s War de l’écurie Maingard n’avait pas démérité à son premier essai cette saison. Tout comme Liquid Motion, il avait attaqué en épaisseur et ne put prolonger son effort en fin de parcours. Avec l’avantage de la corde, il sera idéalement placé sur les barres. Doté d’une bonne pointe de vitesse terminale, la monture de Robbie Burke peut briguer un podium s’il bénéficie d’une fin de course limpide.
Cette épreuve pourrait être lancée par Green Keeper qui effectuera son retour à la compétition après une mise au vert de neuf mois, dont trois passés à Nouvelle-France chez Santosh Ramdin. Le vainqueur de la Coupe d’Or 2011 semble remis de ses problèmes au tendon et a travaillé à la satisfaction de son entourage. Il reste, certes, un sujet de classe mais nous le voyons difficilement damer le pion aux favoris après une si longue période d’inactivité. Son compagnon d’écurie Ghost Dog, confié à Rye Joorawon, semble dans de bonnes dispositions cette année. Il n’est, certes, pas la première chance de l’épreuve mais à la faveur d’une course rondement ménée, il peut se battre pour un accessit surtout avec son petit handicap.
Ice Axe et Rudi Rocks sont les représentants de l’écurie Hurlywood. Le premier nommé, entraîné essentiellement à la mer, a hérité du “un” dans les stalles de départ. Son entourage lui donnera sans doute une course tranquille au coeur du peloton avant qu’il ne joue son va-tout au finish.  Sur sa classe, Ice Axe ne peut être écarté de la bonne combainaison, même si cette course peut servir de tremplin en vue des échéances plus sérieuses. Il en va de même pour le stayer Rudi Rocks qui, cependant, se trouve dans d’excellentes dispositions en ce début de saison.
Le récent vainqueur Abington pourrait cette fois trouver la concurrence trop rude et une place devrait être pour lui un motif de satisfaction alors que Mining Prospect donne l’impression qu’il aura besoin d’encore quelque courses pour retrouver ses bonnes sensations.