Le monde informatique est, depuis quelque temps déjà, marqué par l’arrivée des tablettes numériques. Avec tant de marques et d’assembleurs revendiquant la paternité de telles ou de telles innovations, force est de constater qu’il est parfois difficile d’y voir clair. Petite incursion, sans entrer dans les détails promotionnels offerts au salon Infotech.
L’iPad, incontestable leader
« Il y a plus de 80 % de part de marché pour l’iPad », devait nous affirmer Neemalen Gopal, de Leal. L’iPad, tablette numérique d’Apple, « n’a plus besoin d’être présentée », selon celui-ci. Avec un poids compris entre 680 et 730 grammes, ses modèles sont situés entre ceux des smartphones et ceux des ordinateurs portables. Apple a vendu trois millions d’iPad dans les 80 jours suivant sa sortie.
L’iPad tourne avec le même système d’exploitation que celui de l’iPhone et de l’iPod Touch, iOS 5 pour iPad depuis le 12 octobre 2011, le mettant à niveau après avoir possédé une version spécifique d’iOS, la 3.2. L’iPad peut aussi bien exécuter des applications spécifiques à sa plateforme que des applications développées pour iPhone et iPod Touch. Sans modification logicielle, ces applications sont, à l’instar des deux appareils, téléchargeables sur l’App Store. L’iPad est disponible à partir de Rs 18 900, incluant la TVA.
La menace Asus
HM Rawat nous présentait l’Asus Eee Pad slider. Pour Hassam-Moussa Rawat, il s’agit là de la « meilleure tablette hybride au monde, récipiendaire de plusieurs prix internationaux, saluée par la critique ». Cette tablette d’Asus, de la sous-catégorie des sliders, se transforme aisément un mini-laptop offrant un véritable clavier. Ses points forts : son poids de 960 grammes seulement, sa caméra de 5 mégapixels, un support graphique dernier cri. S’il vient probablement se poser en concurrent de l’iPad, le slider pourrait s’offrir la part de marché des fans du système d’exploitation Google Android.
Des tablettes pour moins cher
Plusieurs promotions offrent la possibilité de trouver des tablettes à moins de Rs 15 000. Par exemple, l’Eee Pad de base (ndlr, pas slider) est actuellement réduit à Rs 14 000. « C’est ce qu’a glissé notre directeur aux oreilles du ministre lors de sa visite à notre stand… C’est notre manière de démocratiser la technologie », nous a expliqué Hassam-Moussa Rawat.
Leal propose également une tablette Viewsonic de sept pouces à Rs 9 900, qui était chiffrée à Rs 14 500 il y a six mois de cela. Un autre « effort pour rendre la technologie accessible », soutient M. Gopal.