La fermeture de Car Company Ltd, initialement prévue pour aujourd’hui, a été repoussée à lundi prochain. Anand Lutchumun, le liquidateur, confirme au Mauricien la reprise des activités de Avis Rent-a-Car avant la fin de l’année par une nouvelle société mais ne peut pour l’heure divulguer son nom. Le liquidateur ne peut à ce stade garantir le paiement d’une compensation à la cinquantaine d’employés licenciés mais espère qu’ils seront réembauchés par le nouveau propriétaire.
Une atmosphère lourde règne chez Car Company Ltd, dans le bâtiment de White Sand Tours à Cassis. Difficile pour la cinquantaine d’employés d’afficher un sourire. L’entreprise a été liquidée et sa fermeture était programmée pour aujourd’hui. Ils ont appris à la fin du mois d’août que l’on n’aurait plus besoin de leurs services à compter d’aujourd’hui. Mais vendredi dernier, ils ont reçu une lettre de leur employeur leur informant qu’ils devraient répondre présent jusqu’au 26 septembre, soit lundi prochain. Ils sont tous à leur poste même s’ils n’ont rien à faire pendant toute la journée. La majorité de ces employés ont plus de vingt ans de service et déjà atteint la cinquantaine. Difficile pour eux d’engager la conversation avec leurs camarades de travail car tous ont la même préoccupation quant à leur avenir professionnel, d’autant que la situation n’est guère brillante pour beaucoup d’entreprises mauriciennes.
Jusqu’à présent ces travailleurs licenciés par Car Company Ltd n’ont aucune indication quant à l’obtention d’une éventuelle compensation, comme prévu dans la loi en cas de fermeture d’entreprise. Interrogé à ce sujet, Anand Lutchumun (FCCA), le liquidateur, dit comprendre la situation difficile et inattendue à laquelle sont confrontés ces travailleurs mais ne peut leur donner une garantie, car il faudra d’abord régler les dettes de la compagnie. « Nous allons respecter la loi », affirme le liquidateur en soulignant que depuis qu’il a été nommé administrateur de l’entreprise en octobre 2010, il n’y a jamais eu de retard dans le paiement des salaires. S’il ne peut à ce stade garantir aux employés le paiement d’une compensation, c’est parce que tout dépend de la recette de la vente et qu’il faudra d’abord rembourser les créanciers de l’entreprise. « Ce n’est qu’après le remboursement des dettes que nous aurons une indication pour une compensation ou non », explique M. Lutchumun au Mauricien. « Nous allons agir d’après la loi », répète-t-il.
Le liquidateur confirme qu’il y a déjà des acquéreurs pour Car Company Ltd et que les négociations pour la reprise des activités portant l’enseigne internationale Avis Rent-a-Car ont presque abouti. « Je ne peux révéler le nom tant qu’ils n’auront pas obtenu le permis d’opération qui est octroyé maintenant par la Tourism Authority. Je peux vous dire qu’il s’agit d’une nouvelle compagnie comprenant des personnes qui ont de l’expérience dans la location des voitures ».
Le liquidateur est confiant qu’un grand nombre de personnes parmi la cinquantaine d’employés de Car Company Ltd qui vont être remerciés très bientôt seront rembauchées par la nouvelle société, en raison, dit-il, de leur expérience. C’est ce qu’il souhaite pour eux en tout cas. « La nouvelle compagnie a son propre business plan, elle va investir selon sa vision des choses et constituer son personnel. Je pense qu’elle a intérêt aussi à faire appel aux gens ayant de l’expérience et qui connaissent déjà le métier. Mais je ne peux dire combien d’employés elle pourra reprendre au sein de son équipe », dit Anand Lutchumun.