Si l’alliance PTr-MMM commence à dévoiler ses candidats au compte-gouttes, il n’en n’est rien du côté de l’Alliance Lepep. Celle-ci, qui animait sa conférence de presse hier, n’a rien laissé transparaître à ce sujet. Si jusqu’à présent des noms ont été circulés, les trois partenaires de cette alliance évitent d’évoquer les noms de ceux qui sont sûrs d’obtenir leur ticket.
S’agissant de l’adhésion de Vishnu Lutchmeenaraidoo au sein de la nouvelle alliance, Pravind Jugnauth, leader de l’opposition et du MSM, a fait comprendre que l’Alliance Lepep est toujours dans l’attente d’une réponse du concerné après l’appel de sir Anerood Jugnauth le 27 septembre dernier. Contacté par Week-End, le membre démissionnaire du MMM nous a déclaré qu’il était toujours en phase de réflexion et qu’il donnerait sa réponse à SAJ au plus tard le 12 octobre, date du grand meeting de l’Alliance Lepep à Vacoas (voir interview).
Si la candidature de l’ancien Grand Argentier reste hypothétique, en revanche, celle d’Adrien Duval du PMSD à Curepipe serait chose acquise ! En effet, après avoir visé le N°6 puis le N°15, c’est finalement au N°17 (Curepipe/Midlands) que le fils du leader des bleus sera candidat de l’Alliance Lepep aux prochaines élections. Il faut dire qu’il y a quelques jours encore, le PMSD n’était pas encore certain de placer Adrien Duval dans un bastion qui a été jadis le fief de sir Gaëtan Duval. Depuis que le directeur d’une agence de communication fréquente le giron de l’Alliance Lepep, son nom avait été avancé pour être candidat sous la bannière bleue. Le PMSD, nous confie une source, rêve «de donner une leçon à Michael Sik-Yuen après sa trahison en l’évinçant à Curepipe».
Toujours au N°17, une figure connue de la ville a fait son adhésion au Muvman Liberater. Ancien sportif, proche autrefois du MMM et commerçant apprécié, ce Curepipien a pris ses distances des mauves pour soutenir Ivan Collendavelloo. Par ailleurs, le Muvman Liberater  est momentanément sans leader adjoint. En effet, Anil Gayan s’est envolé pour Bruxelles où il a rejoint son fils Praneel dans la capitale belge. Ce dernier vient de décrocher son Master en psychologie. Anil Gayan sera bientôt de retour au sein de l’Alliance Lepep.
D’autre part, l’alliance challenger du bloc PTr-MMM a mis les bouchées doubles sur les préparatifs en marge du meeting du 12 octobre à Vacoas. Si les congrès ont été interrompus à cause des périodes de jeûne  hindou et tamoul respectivement, en revanche, les leaders du MSM et du PMSD ont fait la tournée des mandirs et kovils de leur circonscriptions respectives. Les deux partis ont aussi mobilisé leurs effectifs sur le terrain pour faire du porte-à-porte, animer des réunions et faire le suivi de l’impression des t-shirts, banderoles et autres drapeaux pour dimanche prochain.
À Rivière-du-Rempart, fief du leader de l’Alliance Lepep, sir Anerood Jugnauth, l’on s’active pour l’accueillir à la régionale qui se tiendra le 9 octobre prochain. SAJ, qui sera candidat au N°7, prendra la parole dans un collège qui a été mis à la disposition du parti à cette occasion.