La Cour internationale de justice (CIJ) examinera à partir de lundi, 3 septembre, le différend sur l’avenir de l’archipel Chagos, qui accueille une importante base militaire américaine et dont la souveraineté est revendiquée par l’île Maurice. Un cas que rapporte largement la presse internationale.

Daily Mail, France 24, AFP, Bloomberg, Paris-Normandie et même le site d’extrême droite américain Breitbart font état de cette affaire. « Chagos Islands dispute: UK ‘threatened’ Mauritius », titre pour sa part la BBC.

Pour rappel, les Chagos se trouvent au coeur d’un litige de cinq décennies, depuis la décision britannique de séparer de l’île Maurice cet archipel en 1965 et d’y installer une base militaire commune avec les Etats-Unis sur l’île principale de Diego Garcia.

La cour rendra un avis consultatif sur la décision britannique ainsi que sur l’expulsion qui a suivi d’environ 1 500 Chagossiens vers l’île Maurice, les Seychelles et Agaléga pour faire place à la base militaire.

Cet avis sera non contraignant mais pourrait apporter de l’eau au moulin de Maurice, qui réclame le retour des îles Chagos dans son giron.

Maurice a déclaré que Londres « avait illégalement démembré » son territoire.

« L’indépendance de Maurice sera incomplète tant que les îles Chagos ne seront pas rendues« , avait déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth, récemment dans une conférence de presse.