Le quatrième tome des histoires de Lilet et Gaspar est arrivé tout chaud bouillant dans les rayons des librairies. La petite fourmi rouge et son grand ami le chien jaune vivent un nouvel épisode de leurs aventures sous la plume simple et fraîche de Brigitte Masson, dans l’écrin des couleurs flamboyantes composées par Evan Sohun. Nos petits amis se reposaient tranquillement sous les filaos avec le singe Zako quand, soudain, ils aperçurent un humain inquiétant muni d’une fouine…
Lilet et Gaspar ne manquent pas d’amis et le chasseur n’aura pas la partie aussi facile qu’il l’imaginait, lorsqu’il s’est approché des amis de toujours et notamment de Zako, qu’il voyait déjà transformé en un cari fumant et bien odorant. Ti Tang, qui a plus d’un tour dans son sac, viendra opportunément à la rescousse, et les enfants qui découvriront cette histoire en textes, dialogues et images pourront dormir sur leurs deux oreilles, confiants que l’amitié qui lie Lilet, Gaspar et leurs nombreux amis est invincible et apte à conjurer les pires péripéties.
À l’origine, Lilet ek Gaspar est une série d’histoires en créole produites en 1983 par Brigitte Masson, uniquement en version audio, sur cassette, le tout accompagné par une chanson d’Odile Chevreau. Les enfants du XXIe siècle peuvent d’ailleurs à nouveau l’entendre sur Youtube (« Zistwar Lilet ek Gaspar »), sur la page Facebook (« liletekgaspar ») ou grâce au QR Code imprimé sur la couverture du livre. Écrites à l’origine directement en créole, diffusées non seulement à Maurice mais aussi aux Seychelles, les aventures de Lilet et Gaspar en albums encouragent toujours l’usage de la langue maternelle de la plupart des petits Mauriciens. Il dispose aussi d’une traduction en français sur chaque page, ce qui favorise la diffusion du livre hors de nos rives.