Durant la PNQ de ce vendredi 25 mai, le leader de l’oppoisition, Xavier-Luc Duval questionnera l’Attorney general Maneesh Gobin sur la mort violente de Dylan Eléonore sur le sol malgache.

Les points soulevés :

  • L’Attorney general Maneesh Gobin indique que les coupables n’ont pas encore été identifiés mais que le gouvernement ne laisse « no stone unturn », affirmant que « le gouvernement soutient entièrement le père de Dylan Eléonore, Elvis, dans sa recherche de la vérité »
  • Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Dual, a voulu en savoir plus sur le code 959.5 attribué aux blessures multiples. Il a demandé à Maneesh Gobin pourquoi il n’y a-t-il pas un protocole pour examiner les corps rapatriés au pays, ajoutant « personne n’a pris le temps d’examiner le corps de la victime ou le certificat de décès, akoz zot bann ti-dimounn »
  • XLD a par la suite interrogé Maneesh Gobin sur sa rencontre avec le père de la victime, qui n’a pas eu lieu dans son bureau mais dans un couloir…
  • Gobin a soutenu qu’étant donné que le jour de la rencontre, le 8 décembre dernier, celui-ci était alors attendu au parlement, il a de ce fait demande au père de « walk with him »
  • XLD a rajouté que le père a été reçu dans un couloir « because ti-dimounn does not matter… »
  • XLD a soutenu que dans d’éventuels futurs cas, il faut avoir un officier de liaison pour aider les personnes dans le besoin
  • Gobin se dit satisfait de l’enquête en cours à Madagascar et à Maurice
  • Alors que XLD soutient que l’enquête n’est pas prise au sérieux par les autorités responsables
  • La tension se fait légèrement ressentir
  • XLD a demandé si des policiers seront envoyés à Antsirabe (Madagascar) pour les besoins de l’enquête…
  • Gobin a refusé de répondre de peur que si les coupable soient mis au courant de la venue des officiers, ils décident de disparaître.
  • XLD accuse le Gobin d’être arrogant envers la famille
  • XLD a soutenu qu’à l’approche du budget, c’est l’occasion de prendre des décisions afin de faire justice à tous les Mauriciens
  • Gobin : « Le gouvernement est déterminé à résoudre cette affaire. Le Premier ministre est d’ailleurs briefé régulièrement personnellement sur l’avancement de l’affaire à Madagascar et à Maurice »