Live conférence de Roubina Jadoo

Posted by Le Mauricien on Saturday, July 28, 2018

Roubina Jadoo-Jaunboccus a réuni la presse ce samedi à l’hôtel Saint George afin de mettre en exergue son point de vue suite à son implication mentionné par le rapport de la commission d’enquête de Paul Lam Shang Leen.

Tout en énumérant les raisons de son step-down, elle conteste plusieurs points et compte aller de l’avant avec un Judiciary Review. « Se enn premie eclaircissement ki mo pe done, parski pe tane bocou kitsoz ki pa vrai ». C’est sur ces notes qu’elle s’est exprimée.

Lors de son élocution, elle est également revenue sur la raison de son step-down, « mo tann bocou kitsoz ki p dir c temps ci mais mo enn dimoune de principe. Mo ena mo princip de croyante et d’avocat.

Suite à la commission monn decid de step down parski seki commission inn dir mo p al consteste a la Cour supreme. Tou en respectant nu bann institution mo pa capav reste enn ministre du gouvernement et en même temps al constester la cour », avant d’ajouter que « peu importe les spéculations je suis une avocate de principe ». 

Toutefois, elle n’a pas manqué de saluer le travaille effectué par le chef du gouvernement, Pravind Jugnauth dans sa lutte contre la drogue, « en 2014 kan nu ti fer compagne enn de bann element de nous campagne sete justement combat contre le drogue et le  gouvernement inn garde so parole ».

Interrogée sur le fait qu’elle ait agi comme intermédiaire dans des transactions d’argent entre des prisonniers, comme le souligne le rapport, « a aucun moment mone pran cass, mo enn avocat de principe, pu Rs 50 000 mo pou trade mo robe ?, mo conscience ek mo lamin propre », a-t-elle lancé.