Les membres du PMSD, du PTr et du MMM brillent par leurs absences à la session parlementaire de ce jeudi après-midi. Il n’y a pas eu de Private Notice Question du leader de l’Opposition comme le permet le protocole parlementaire. C’est la motion d’Alan Ganoo pour entre autres limiter à deux mandats le prime ministership et empêcher le changement de bord qui est actuellement discutée.

Il échut au député Ravi Rutnah d’ouvrir les débats.

  • Le parti Mouvement Patriotique propose des amendements à la Constitution pour le mandat d’un Premier ministre.
  • La loi anti-transfuge afin d’avertir les politiciens sur la tendance de  « cross the floor ».
  • Cette motion met aussi en avant un système en faveur de la représentation féminine dans le Parlement.
  • Ravi Rutnat, député, « We don’t need constitution amendments, we cannot have a male dominated arena »
  • Alan Ganoo souhaite également une révision des pouvoirs de l’Electoral Boundaries Commission.
  • Ravi Rutnah: « The issue that affects the nation determine how the people are going to vote »
  • Un « mécanisme » de rappel à l’ordre est aussi souhaité pour les parlementaires qui failliront à leurs devoirs.
  • La motion d’Alan Ganoo comporte aussi la demande de l’introduction d’une deuxième génération de « Development and Environmental right »
  • Alan Ganoo demande aussi la mise sur pied d’un processus pour améliorer les procédures de nomination des Présidents des institutions dans l’optique de maintenir la démocratie, la bonne gouvernance et l’État de droit.