Dans moins d’un mois, Live N Direk Entertainment, organisateur du Festival Reggae Donn Sa, présentera La Nuit du Seggae, dédiée à cette sonorité créée à Maurice depuis maintenant 25 ans par Kaya principalement. Seront sur scène au stade Kaya à Roche-Bois, le samedi 7 juin, de 18 h jusqu’au lendemain matin, quelques grosses pointures de cette sonorité propre de l’île Maurice, dont ses premiers représentants comme Ras Natty Baby, de même que d’autres qui assureront la relève, comme Jerry & The Resistance, estiment les observateurs de la scène musicale locale.
« Seggae na pa finn mor. Et zame li pou mor ! » C’est presque un cri de guerre qu’ont lancé les divers artistes, dont Bruno Raya, qui étaient réunis cette semaine pour présenter La Nuit du Seggae. « Le seggae est comme tous les musiques et courants qui existent. Comme le jazz, le blues, la soul, parfois peut-être, le style s’essouffle un peu. Mais avec de nouveaux talents, il redémarre… Nous avons pensé qu’il était impératif de commémorer les 25 ans d’existence du seggae, car cette musique, créée par des artistes hors pair comme Kaya et Ras Natty Baby, entre autres, est devenue notre identité nationale, tout comme le séga », affirme Bruno Raya. « Le seggae n’a pas de couleur ni ne se destine à une communauté spécifique. Le seggae fédère les Mauriciens de toutes les composantes sociales et ethniques. »
Cette initiative de Live N Direk Entertainment, souligne Bruno Raya, « est une célébration des 25 ans et plus depuis que le seggae est venu enrichir la scène musicale mauricienne. Ce n’est pas un hommage. Dans ce sens, cette Nuit du Seggae sera l’occasion de réentendre, par exemple, quelques grandes pointures de la scène à l’instar de Ras Natty Baby, ainsi que des artistes connus comme Tian, Natir (Samarel), Ras Mayul… Ce sera également l’occasion de découvrir quelques nouveaux talents, dont Jerry & The Resistance, qui, à notre sens, représente la relève du seggae à Maurice. »
Le plateau sera aussi composé de talents connus et appréciés tels que Solda Kaz Bad, Small Axe, Ras Poldo, Ras Minik et Kool is I, Bruno Raya, Blakkayo et Linzy Bacbotte-Raya. « Elle sera l’unique représentante féminine qui sera sur scène ce soir-là. Tous les Mauriciens connaissent Linzy… Elle a, dans son répertoire autant de séga, de variété, de dance-hall que de seggae. » Sur ce point, l’organisateur devait souligner : « Nous espérons que si nous organisons d’autres Nuit du Seggae à l’avenir, Linzy ne sera plus l’unique femme sur scène et que d’autres talents locaux viendront la rejoindre… » La principale concernée devait, à cet effet, évoquer « Lady Whitney, qui est, à plusieurs titres, un talent très prometteur du seggae… »
Bruno Raya, entouré de Ras Mayul, Tian Corentin et d’autres artistes, dont certains des pionniers de Racinetatane, groupe phare qui a vu la création et l’avènement du seggae à Maurice, n’ont pas manqué de saluer la mémoire de Joseph Reginald Topize, plus connu sous le nom de scène de Kaya. « Kaya, nou tou konsider li kouma le père du seggae et à juste titre. Il a réalisé un travail très important en alliant les rythmes du reggae à ceux du séga pour en faire le seggae. Avec l’immense succès qu’a connu le seggae dans les années 90,  plusieurs autres artistes mauriciens ont été influencés. Des artistes tels que Gérard Bacorilall, Berger Agathe et Ras Ti-Lang, entre autres, seront, nous en sommes sûrs, avec nous, en totale communion… »
Durant cette Nuit du Seggae, « ceux qui seront présents pourront apprécier les artistes qui évolueront sur la scène par le biais de leurs répertoires respectifs. » Ras Natty Baby, entre autres artistes présents lors de la présentation publique de La Nuit du Seggae, devait rejoindre ses autres collègues pour exprimer sa « joie que l’on ait décidé de célébrer le seggae. »