La riche histoire du Ward IV, région de Port-Louis au passé glorieux, est enfin relatée dans un livre intitulé Un arrondissement de l’ouest portlouisien, le Ward IV. Son auteur est Louis Rivaltz Quenette (OBE) qui a déjà publié six ouvrages sur la capitale et ses élus. La cérémonie de lancement s’est déroulée jeudi à la salle du Conseil urbain en présence du lord-maire Mahmad Kodabaccus.
Le lord-maire Mahmad Kodabaccus, qui a toujours vécu à la rue Mère Barthélemy, était tout à fait désigné pour procéder au lancement du livre de Louis Rivaltz Quenette, Un arrondissement de l’ouest portlouisien, le Ward IV. Une publication par ailleurs soutenue par la mairie de Port-Louis. Étaient présents des proches de l’auteur, des personnalités du monde littéraire local et des historiens.
Le livre est préfacé par le lord-maire. « Ce qui fait vivre une ville, ce sont ses quartiers, chacun avec ses spécificités, ses couleurs, son histoire mais qui se rejoignent pour en constituer l’âme », écrit Mahmad Kodabaccus. Il évoque volontiers son enfance. Il a ainsi raconté ses promenades à la Montagne des Signaux et au Monument Marie Reine de la Paix.
Le lord-maire a aussi rappelé qu’à l’époque, il voyait souvent Malcolm de Chazal faire sa ronde quotidienne. Mahmad Kodabaccus a profité de l’occasion pour inviter Rivaltz Quenette à « glisser sa plume vers d’autres régions » de la capitale.
Dans son avant-propos, l’auteur explique que « des quatre circonscriptions inscrites dans la loi municipale de 1903, seule celle de l’ouest peut se prévaloir d’une certaine pérennité… ». L’enfance de l’historien a débuté au 10, rue Mère Barthélemy. Ses parents ont ensuite habité au 44, rue Madame, aujourd’hui rue Volcy Pougnet. À l’époque Rivaltz Quenette fréquentait l’école Immaculée Conception, puis celle de Champ de Lort. Il a ensuite étudié au collège Alex Bhujoharry. Il a débuté dans la Fonction publique en 1948 où il a gravi les échelons pour atteindre les hautes fonctions de clerc de l’assemblée législative.